Plan du site Rechercher
Monabanq

Banques : « il y aura du crédit » pour toutes les entreprises, promet la fédération bancaire

  • MoneyVox avec AFP
  • ,
Frédéric Oudéa, Société Générale
DR

Le président de la Fédération bancaire française (FBF) Frédéric Oudéa a assuré mercredi qu'il y aurait « du crédit » pour toutes les entreprises affectées par le coronavirus, alors que l'Etat va garantir les prêts bancaires à hauteur de 300 milliards d'euros.

« Il y aura du crédit pour tout le monde, nous avons pris des engagements pour pouvoir traiter les demandes en moins de cinq jours », a affirmé sur Europe 1 Frédéric Oudéa, qui est également directeur général de la Société Générale. « Nous attendons dans les 2, 3 prochains jours toutes les précisions sur le dispositif du gouvernement, nous serons là pour aider toutes les entreprises », a-t-il poursuivi.

Le président Emmanuel Macron a promis lundi une garantie des prêts bancaires accordés aux entreprises à hauteur de 300 milliards d'euros, pour éviter des faillites dues à la crise économique provoquée par le coronavirus. « C'était les bonnes décisions au bon moment », a commenté le président de la FBF. « Avec cette garantie, on pourra faire très vite, on ne passera pas par les processus habituels », a-t-il ajouté.

Frédéric Oudéa a également rappelé qu'il n'y avait pas de problème d'approvisionnement de billets dans les distributeurs automatiques, abondant dans le sens d'affirmations de la Banque de France. « Les stocks sont là », a-t-il assuré, conseillant néanmoins d'utiliser « au maximum les dispositifs à distance » pour respecter le confinement.

Les banques ne doivent pas augmenter leurs taux d'emprunt

Le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin a de son côté déclaré qu'« il faut que les banques et les assurances jouent le jeu et je sais que la majorité d'entre elles le jouent », répondant sur RMC/BFMTV à une question sur des établissements qui profiteraient de la situation pour augmenter leurs taux d'intérêt. « Il ne doit pas y avoir aujourd'hui de gens qui profitent de cette situation, et nous serons extrêmement attentifs, avec le ministre de l'Economie et des Finances, pour que les banques et les assurances ne profitent pas de cette situation » a souligné le ministre. « J'ai eu M. Oudéa au téléphone moi-même » et « je sais qu'il fera respecter cela », a-t-il assuré.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox