Faux billets : les chiffres 2019 de la fraude

Séminaire de la BCE, 15 juin 2016 à Madrid
CC European Central Bank / Flickr

La Banque centrale européenne (BCE) vient de publier ses statistiques 2019 de saisie de faux billets en euros. Voici 5 chiffres pour apprécier l’ampleur de la fraude.

559 000

En 2019, la BCE a retiré de la circulation 559 000 faux billets en 2019, un chiffre en baisse par rapport à 2018 (563 000) et 2017 (694 000). Presque tous ont été saisis dans les pays de la zone euro : seules 3% des contrefaçons venaient de pays de l’UE hors zone euro, et 0,6% d’autres régions du monde.

308 000

Le nombre de contrefaçons saisies est toutefois reparti à la hausse sur la fin d’année : 308 000 au second semestre, +22,7% par rapport au six premiers mois de l’année.

50

A l’échelle de la zone euro, c’est le billet de 50 euros qui reste le plus contrefait. Il représente 36,5% des saisies au second semestre 2019. Le billet de 20 euros arrive en 2e position (34,2%), devant le 10 euros (13,5%) et le 100 euros (9,6%).

200

C’est le billet de 200 euros qui est le moins représenté parmi les faux saisis : 1,4%. Les 5 euros (2,4%) et les 500 euros (2,4%) sont également rares.

22

Rapportée au nombre de billets en circulation (24 milliards actuellement), la part des fausses coupures saisies ne cessent de baisser depuis 5 ans. Elle était en 2019 de 22 faux billets pour un million de billets authentiques.

Partager cet article :

© MoneyVox / VM / Janvier 2020