Avec Kapsul, dévoilée aujourd’hui et disponible mardi prochain 28 janvier, la Société Générale lance une offre d'entrée de gamme à 2 euros par mois. Les explications de Stéphanie Vuillemin.

Stéphanie Vuillemin (Société Générale)

Stéphanie Vuillemin est responsable des services aux particuliers à la Société Générale.

Comment la Société Générale en est venue à lancer Kapsul, un compte à 2 euros par mois ?

Stéphanie Vuillemin : « Kapsul est la dernière étape d’un grand projet de transformation mené ces dernières années par la Société Générale, qui a notamment permis de revoir la stratégie de conquête et l’étagement de la gamme. L’objectif ici est de proposer une offre attractive à des particuliers attirés par notre image de marque, mais qui hésitent parce qu’ils nous considèrent comme trop cher ou trop haut de gamme pour eux. Avec Kapsul, nous leur disons : venez nous essayer ! »

Quel est le profil de cette clientèle ?

Stéphanie Vuillemin : « Il s’agit de clients en quête d’une offre bancaire souple, simple et à petit prix, qui leur permet de maîtriser leur budget. Des clients autonomes et à l’aise avec les outils numériques, puisque la gestion du compte au quotidien se fera surtout par l’intermédiaire de l’application mobile, mais qui souhaitent aussi disposer de la réassurance d’une grande banque et de l’expertise de ses conseillers. Ce n’est pas une question d’âge ou de niveau de revenus, mais d’usage de la banque. »

Avec un plafond de paiement carte de 1 000 euros sur 30 jours, il faut toutefois avoir des besoins de dépenses limités…

Stéphanie Vuillemin : « Effectivement, les dépenses par carte sont plafonnées à 1 000 euros par mois. Selon nos calculs, cela couvre les besoins moyens d’environ 60% de nos clients actuels. Mais s’il s’avère que cela n’est pas assez, nous saurons nous adapter. »

Dans quelle mesure les clients Kapsul auront-ils accès aux agences Société Générale ?

Stéphanie Vuillemin : « A l’entrée en relation d’abord, puisqu’il peuvent ouvrir leur compte en agence. Nous savons d’expérience que lorsqu’ils ont le choix, c’est la solution choisie par 2 clients sur 3. Pour effectuer des dépôts de chèques et d’espèces, ensuite, dans les urnes prévues à cet effet. Quand ils auront besoin de conseils enfin, pour épargner, emprunter ou s’assurer : chaque client Kapsul disposera ainsi d’un conseiller en agence, avec qui il pourra, dès avril 2020, prendre rendez-vous en ligne, à l’image de ce que propose Doctolib pour les médecins. Enfin, le client pourra interagir avec son conseiller via la messagerie sécurisée. »

Un client qui ouvre un produit d’épargne ou souscrit un crédit pourra-t-il conserver Kapsul, ou devra-t-il monter en gamme ?

Stéphanie Vuillemin : « Non, il n’aura pas l’obligation de monter en gamme. L’ensemble du catalogue Société Générale lui est ouvert, à l’exception des cartes bancaires haut de gamme et des packages. En revanche, s’il souhaite faire évoluer son offre, cela pourra se faire très simplement, sans coutures, puisqu’il conserve le même numéro de compte. Notre volonté est de faciliter l’adaptation aux besoin du client au sein de notre enseigne. »

Kapsul est-il une réponse au Crédit Agricole, avec son offre Eko, ou à la Caisse d’Epargne, qui a lancé Enjoy ?

Stéphanie Vuillemin : « Nous ne sommes pas les premiers, effectivement, dans le paysage de l’entrée de gamme. Kapsul présente des points communs avec Eko : le prix, le type de carte bancaire, l’accès au réseau… Nos points de différenciation portent sur le temps réel et le cashback. Par ailleurs, nous avons aussi regardé les offres des néobanques, comme Ma French Bank ou Max, et celles des banques en ligne. Nous apportons des services en plus, comme l’accès aux agences, le cashback ou la garantie satisfait ou remboursé… »

Lire aussi : Eko, Kapsul, Nickel… Que valent les comptes bancaires « à 2 balles » ?

Comment fonctionne cette garantie ?

Stéphanie Vuillemin : « Si un client n’est pas satisfait par Kapsul, il pourra soit monter en gamme si le problème concerne une des caractéristiques de l’offre - les plafonds carte par exemple -, soit résilier. Dans ce cas, nous lui rembourserons jusqu’à 12 mois de cotisation, soit 24 euros maximum. Il lui suffira de nous envoyer un écrit, par courrier ou via la messagerie sécurisée. Nous souhaitons ainsi que ces nouveaux clients aient totalement confiance dans leur capacité à essayer Société Générale. »

Kapsul en bref

Le package Kapsul à 2 euros par mois, disponible à partir du mardi 28 janvier, sur le site web et dans les agences de la Société Générale, intègre notamment :

  • un compte bancaire sans autorisation de découvert ;
  • une carte Visa internationale à débit immédiat et autorisation systématique, avec des plafonds de paiement de 1 000 euros sur 30 jours et de retraits de 300 euros sur 7 jours ;
  • les paiements sans contact et mobile (Apple Pay, Paylib) ;
  • un chéquier (sur demande) ;
  • un accès à la banque à distance : web, mobile, téléphone ;
  • un accès aux agences Société Générale pour déposer des espèces et des chèques, et rencontrer un conseiller ;
  • l’offre de cashback Société Générale.

A consulter : notre classement des banques les moins chères