La banque CIC sera retirée de la cote vendredi, après sa prise de contrôle presque totale par l'actionnaire majoritaire, le groupe Crédit Mutuel, a annoncé lundi l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Jusqu'à 80 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Entre la mi-juillet et le début du mois d'août, la Banque Fédérative du Crédit Mutuel (BFCM) est montée à 99,17% du capital, au cours d'une offre publique d'achat (OPA) simplifiée, en vue de retirer le titre de la cote parisienne. « Par conséquent, le retrait obligatoire interviendra le 11 août 2017, au prix de 390 euros par action », a annoncé l'AMF, précisant que la cotation de CIC resterait suspendue jusque-là.

BFCM, holding qui lève les fonds sur les marchés financiers et gère la trésorerie du Crédit Mutuel et du CIC, détenait 93,14% de CIC avant l'opération.