La banque Natixis a annoncé mardi avoir dégagé au premier trimestre un bénéfice net en hausse de 40% sur un an, porté principalement par un net regain d'activité dans son activité de grande clientèle.

De janvier à mars, le bénéfice net part du groupe a atteint 280 millions d'euros, contre 200 millions à la même période l'an passé, a fait savoir dans un communiqué la filiale cotée du groupe BPCE. Ce résultat est meilleur que ne l'attendaient les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient en moyenne sur un bénéfice net à 240 millions d'euros.

Le produit net bancaire, équivalent du chiffre d'affaires, a quant à lui grimpé de 14%, à 2,35 milliards d'euros, légèrement au-dessus là encore des prévisions des analystes. « Natixis réalise un très bon premier trimestre grâce à la très forte dynamique de ses métiers cœurs, notamment dans la Banque de grande clientèle et l'Epargne, à la bonne maîtrise de ses charges et à la baisse du coût du risque », s'est félicité Laurent Mignon, directeur général de Natixis, cité dans le communiqué.

Activité soutenue en assurance-vie

Dans le détail, Natixis a profité au premier trimestre d'un fort redémarrage de l'activité dans sa banque de grande clientèle, et notamment des activités de marché qui avaient fait les frais de fortes secousses lors des trois premiers mois de 2016. Cette division a vu son résultat avant impôt quasiment doubler en un an, tandis que son chiffre d'affaires a progressé de 26%.

Regroupez vos crédits ! Jusqu'à -60% sur les mensualités. Réponse en 48h

La branche épargne a quant à elle enregistré une légère amélioration de ses performances, aidée par une activité soutenue en assurances, à la différence de la branche services financiers spécialisés qui a vu son produit net bancaire stagner et son résultat avant impôt s'effriter.