Natixis, filiale cotée du groupe bancaire BPCE, a annoncé mardi avoir finalisé l'acquisition de Leonardo & Co, l'activité française de conseil en fusion-acquisitions du groupe italien Banca Leonardo.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Cette nouvelle division, baptisée Natixis Partners, « sera dédiée au conseil en fusions-acquisitions pour les fonds d'investissement et la clientèle midcap », les entreprises de taille moyenne, souligne la société dans un communiqué. Natixis n'a pas précisé le montant de l'acquisition mais en février, le journal Les Echos évoquait une opération inférieure à 20 milllions d'euros.

Dirigé par Patrick Maurel, Natixis Partners sera constitué de 25 banquiers d'affaires qui apporteront leurs conseils sur plus d'une trentaine de transactions chaque année.

Il s'agit pour Natixis d'une « étape significative » dans le déploiement de son plan stratégique « New Frontier » et de « renforcer son statut de banque de référence des midcaps en France, tant dans les activités de financement que de conseil en fusions-acquisitions », relève Natixis. Cette opération permet à la société de se placer « durablement dans le top 5 des banques-conseils » en France.