L’application de messagerie instantanée Snapchat, très populaire chez les moins de 25 ans, offre depuis lundi un nouveau service à ses utilisateurs américains, qui leur permet de s’échanger de l’argent par simple envoi de message.

Le service, appelé « Snapcash », est disponible depuis hier lundi, uniquement aux Etats-Unis et pour les plus de 18 ans disposant d’une carte bancaire. Pour effectuer - gratuitement, c’est à noter - un paiement, il suffit d’adresser au destinataire un message dans lequel figure le symbole « $ » et le montant. Pour éviter les envois accidentels, l’application demande une confirmation de la transaction, qui est annulée au bout de 24 heures si le destinataire ne donne pas suite.

Pour illustrer la rapidité et la simplicité de son nouveau service, Snapchat n’a pas lésiné sur les moyens en produisant une très amusante vidéo :

Comment fonctionne techniquement Snapcash ? Le service est en fait une adaptation d’une technologie de micro-paiements « Peer to Peer », par e-mail et mobile, développée par Square, jeune société américaine qui a rencontré le succès outre-atlantique en étant précurseur des services d’encaissement sur mobile.

C’est ainsi Square qui, en sous-main, gère la transaction et stocke les coordonnées des cartes bancaires des usagers. Une information de nature à rassurer : Snapchat, que Facebook a tenté de racheter pour 3 milliards de dollars en novembre 2013, a en effet connu cette année plusieurs fuites de données utilisateurs.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

L’entreprise n’a pas communiqué, dans l’immédiat, sur un éventuel déploiement de Snapcash hors des Etats-Unis.