L'agence de notation Fitch Ratings a annoncé vendredi qu'elle plaçait La Banque Postale sous « surveillance négative ».

Jusqu'à 80 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Une décision qui laisse présager une prochaine dégradation de la note de l'établissement, qui reste pour l'heure à « A+ ». Fitch avait déjà revu à la baisse en juillet dernier la perspective de la banque publique française, passée de « stable » à « négative ».

Ce passage à une surveillance négative intervient dans la foulée du placement sous surveillance négative de la France, intervenu mardi. L'agence considère que si la note de la France devait être dégradée, cela diminuerait sa capacité à soutenir le secteur bancaire. Or, La Banque Postale appartenant à l'Etat, elle est forcément plus dépendante des financements publics que les autres établissements bancaires français.