Le nombre de désignations d'établissements dans le cadre du droit au compte, qui garantit un accès bancaire à tous, s'est élevé à 50.899 en 2013, a indiqué jeudi la Banque de France, et pourrait encore croître cette année.

La promotion de l'accessibilité bancaire est un des objectifs poursuivis par la Banque de France, précise un communiqué diffusé en marge de la première réunion de l'observatoire de l'inclusion bancaire. Le dispositif permet à une personne physique, mais aussi morale, qui se voit refuser l'ouverture d'un compte par un établissement, de saisir la Banque de France, laquelle doit désigner une agence obligée de fournir un service bancaire de base gratuit.

Créé il y a 30 ans, le droit au compte a débuté modestement (236 désignations en 1985). L'an passé, celles-ci ont atteint 50.899, en hausse de 25% par rapport à 2012, dont 41.493 pour des personnes physiques. Et sur les sept premiers mois de 2014, leur nombre a atteint 34.022, en progression de 17% par rapport à la même période de 2013.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

L'observatoire de l'inclusion bancaire, créé par la loi bancaire et présidé par le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a pour but d'analyser et d'améliorer les pratiques des banques en matière d'accès et d'usage des services bancaires pour tous.