Plan du site Rechercher

La part des Français endettés passe de 59 à 50% en un an

  • Par
  • ,
Logo de BNP Personal Finance
Logo de BNP Paribas Personal Finance - DR

50% des Français remboursent actuellement un crédit, contre 59% l’an dernier. Une diminution assez sensible, révélée par la dernière édition d’une enquête (1) BNP Paribas Personal Finance, plus particulièrement consacrée au regroupement de crédits.

« Contrairement aux idées reçues, les Français ne se sont pas rués sur le crédit en période difficile : même sous tension, ils limitent leurs dépenses, et le recours au crédit est un peu moins fréquent qu’en 2013 », analyse la filiale BNP Paribas se présentant comme le numéro 1 du financement aux particuliers en France et en Europe. Le groupe ajoute par ailleurs que « les banques traditionnelles tirent mieux leur épingle du jeu, notamment sur les crédits à la consommation, au détriment des magasins et distributeurs ». Sur cette moitié de la population française déclarant rembourser un emprunt en 2014, 28% indiquent n’avoir qu’un seul crédit (contre 33% en 2013) et 14% en ont deux (17% l’an dernier). La proportion du crédit renouvelable reste quant à elle stable à 7%.

Opinion mitigée sur le regroupement de crédits

La stabilité est aussi de mise concernant la part des Français ayant recours au regroupement de crédits : 9% comme en 2013. Quant à l’image de cette pratique, « l’opinion sur le regroupement de crédits est mitigée car elle reste, dans l’esprit des Français, malheureusement liée à une perception négative associée au surendettement et aux personnes dans le besoin », déplore Christophe Jehan, directeur brokerage de BNP Paribas Personal Finance. Néanmoins, cette perception tend à s’améliorer légèrement, avec 42% des personnes interrogées qui pensent que le regroupement de crédits peut être utile pour simplifier la gestion de son budget. Ce sont en fait les seniors qui sont les plus positifs sur la question, avec 28% de très bonnes opinions, contre 10% chez les jeunes. Un écart qui se justifie, selon la filiale de BNP Paribas par « l’expérience que les seniors ont acquise dans la gestion de leur budget ».

(1) Enquête en ligne du 4 au 10 avril 2014 sur un échantillon représentatif de la population française (1.019 hommes et femmes).

Partager cet article :
Philippe GUILBERT

© cbanque.com / PG / Septembre 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox