Huit personnes ont été interpellées hier à Rennes et en région parisienne dans le cadre du démantèlement d'un réseau écoulant des pesos dominicains. Ceux-ci ont été volés à l'imprimerie de billets Oberthur Fiduciaire à Rennes.

L'enquête a débuté en juillet 2013. Un numismate parisien s'est étonné d'avoir entre les mains un billet dominicain qui n'avait pas encore cours légal. Les investigations ont mis en évidence que des volumes inhabituels de billets dominicains neufs étaient échangés dans des bureaux de change parisiens. L'Office central de répression des délits financiers a alors été saisi.

Après plusieurs mois d'enquête, cinq personnes ont été arrêtées à Rennes et trois en région parisienne lors d'un coup de filet de la brigade de recherche et d'intervention financière et de la DIPJ de Rennes, sur commission rogatoire d'une juge d'instruction parisienne.

80.000 euros en pesos dominicains

Deux salariés de l'imprimerie figurent parmi les personnes interpellées et placées en garde à vue, a indiqué une source proche de l'enquête, confirmant une information révélée par Ouest-France. Les deux salariés, connus dans de petites affaires de stupéfiants, parvenaient à déjouer la surveillance au sein de l'entreprise en « dissimulant les rames de billets sous leurs vêtements », selon une source proche de l'enquête. Parmi les coupures volées figuraient « des billets qui n'avaient pas encore cours légal ». Le choix des billets dominicains aurait été fortuit, toujours selon une source proche de l'enquête.

Selon Ouest-France, l'équivalent de 80.000 euros en pesos auraient été échangés mais le vol porte, selon le journal, sur une valeur totale de « plusieurs centaines de milliers d'euros ».

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Oberthur Fiduciaire n'a pas souhaité commenter ces informations. Le groupe français se présente comme « un des leaders mondiaux de l'impression de billets de banque au service de gouvernements internationaux depuis plus de soixante ans ». Oberthur Fiduciaire revendique l'impression de plus de 5 milliards de billets de banque et de 1,6 milliard de documents sécurisés en 2014 et emploie plus de 800 salariés.