BPCE a vu son bénéfice net progresser de 21,1% au troisième trimestre, à 747 millions d'euros, profitant du dynamisme commercial de ses réseaux Banque Populaire et Caisse d'Epargne.

Le groupe bancaire, qui dévoilera son plan stratégique pour la période 2014-2017 la semaine prochaine, se targue d'avoir déjà atteint plusieurs objectifs qu'il s'était fixés pour fin 2013, notamment de dégager des synergies de coûts supérieures au milliard d'euros. « Le succès des actions menées en application du plan stratégique Ensemble 2010-2013 constitue un socle solide pour le plan stratégique 2014-2017 », a souligné BPCE dans un communiqué.

De juillet à septembre, le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) a grimpé de 2,9%, à 5,7 milliards d'euros, tandis que les frais de gestion sont restés pratiquement stables (-0,3% à 3,9 milliards d'euros). « Les résultats sont solides. Ils témoignent de la bonne santé du groupe. Nos revenus progressent dans tous nos métiers », a fait valoir le président du directoire de BPCE, François Pérol, lors d'une conférence téléphonique.

BPCE a également renforcé sa solvabilité au cours de la période : son ratio de fonds propres « dur » (apports des actionnaires et bénéfices mis en réserve rapportés aux crédits consentis) atteignait 9,9% fin septembre, selon les règles de Bâle III, contre 9,5% fin juin. Il vise un ratio supérieur à 10% en 2014. Il présentait également un ratio de levier (bilan rapporté aux fonds propres) « supérieur à 3% », le niveau requis par les nouvelles normes réglementaires.

Les réseaux profitent des renégociations de crédit

Au niveau des réseaux, Banque Populaire a vu son PNB augmenter de 7,2%, à 1,6 milliard d'euros, pour une contribution au résultat net de BPCE de 236 millions d'euros. Caisse d'Epargne, pour sa part, a connu une croissance de ses revenus de 4,8%, à 1,7 milliard d'euros. Sa contribution au résultat a atteint 287 millions d'euros. Les deux réseaux ont aussi vu leurs commissions augmenter de 7%, profitant notamment de la hausse des indemnités de remboursement anticipé et de renégociation de crédit en matière de prêt immobilier.

Économisez jusqu'à 50% sur votre assurance emprunteur

Sur les neuf premiers mois de l'année, le bénéfice net de BPCE atteint 2,26 milliards d'euros, en hausse de 16,3%, pour un PNB en croissance de 2,5%, à 17,1 milliards.