Selon son avocat, une actionnaire de la Société Générale a déposé plainte contre X notamment pour « manipulation des cours » et « entente sur la fixation des taux interbancaires », dans le cadre du scandale de la manipulation du taux interbancaire Libor.

« Cela fait deux ans qu'il y a entente entre les banques, cela concerne 380.000 milliards de dollars », a indiqué Me Frederick Karel-Canoy, confirmant l'information de Paris-Match sur le dépôt d'une plainte lundi. Selon l'avocat, « des traders de la Société Générale sont impliqués », à l'instar des autres banques concernées et « la manipulation a eu des incidences sur le cours de l'action ».

Il demande l'ouverture d'une enquête afin de savoir à quel niveau de responsabilité la « manipulation » a été décidée. La plainte « repose sur des documents officiels des autorités de régulation américaine et britannique », a-t-il ajouté.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

La Société générale a annoncé mercredi avoir lancé une enquête interne mais n'avoir reçu à ce jour aucun grief des régulateurs. « Nous avions fait l'objet de demandes de la part d'un certain nombre de régulateurs », a déclaré son PDG, Frédéric Oudéa.