Selon le quotidien Les Echos, La Banque Postale souhaiterait acquérir la Banque privée européenne (BPE), filiale de Crédit Mutuel Arkéa, en vue de la fin de son partenariat avec le courtier Oddo & Cie dans la gestion privée en avril 2013.

Le journal, qui ne cite pas ses sources, écrit que « les négociations entre l'établissement bancaire public et le Crédit Mutuel Arkéa sont très avancées sur ce sujet ». Une information que La Banque Postale n'a pas souhaité commenter, tandis que Crédit Mutuel Arkéa n'a pas donné suite.

La Banque privée européenne dispose de quelque trente agences et pour un résultat net d'environ 7,5 millions d'euros. La difficulté, souligne le quotidien, est l'intégration de BPE au sein du Crédit Mutuel Arkéa. « C'est la raison pour laquelle la banque mutualiste négocie en parallèle un accord de partenariat avec ProCapital, sa filiale de conservation de titres qui travaille aussi pour BPE ».

Le journal fait également valoir que le rachat de BPE pourrait être « coûteux » pour la Banque Postale, alors qu'elle est présentée comme favorite pour la reprise du Crédit immobilier de France et est appelée à prendre une place plus importante dans le financement des collectivités locales.

Une volte-face dans le dossier Oddo ?

Les Echos évoque également un possible retournement de situation dans le dossier de son partenariat avec Oddo. « Le contrat entre les deux entités avait été conclu pour cinq ans, jusqu'en avril 2013, mais rien n'est décidé pour la suite. Un médiateur a été nommé et travaille pour accorder les deux parties », indique d'ailleurs une source proche du dossier.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

La Banque Postale Gestion Privée est détenue à 51% par la Banque Postale et à 49% par Oddo & Cie. Elle gère actuellement quelque 15.000 mandats et près de 1,2 milliard d'euros d'encours.