Le Crédit Agricole d'Ile-de-France, la plus importante caisse régionale de la banque, a basculé le week-end dernier vers NICE, le nouveau système informatique unifié de la banque, qui sera, à terme, commun à toutes ses caisses régionales.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Ce programme, lancé en 2010, représente un coût de réalisation globale de 500 millions d'euros. Il doit permettre de faire passer le coût annuel total de l'informatique pour les caisses régionales de 750 à 500 millions après l'achèvement des travaux, fin 2013. Au cours des prochains mois, les caisses régionales d'Ille-et-Vilaine et de Franche-Comté basculeront sur NICE en juin, suivies par sept autres en novembre.

Mieux articuler les canaux

Avec ce système unifié, Crédit Agricole entend mieux articuler le fonctionnement entre ses trois canaux de distribution : les agences, le téléphone et internet. Un client pourra ainsi, par exemple, se renseigner sur un crédit sur le site internet de la banque et concrétiser son dossier en agence, le conseiller récupérant les données de la simulation éventuellement effectuée en ligne.