Crédit Agricole SA (Casa), entité cotée du groupe, doit se renforcer dans l'immobilier afin d'accroître sa puissance et ainsi consolider le groupe dans son ensemble : c'est ce qu'explique le secrétaire général de la Fédération nationale de la banque verte dans un entretien accordée aux Echos.

« Vis-à-vis de Casa, nous pensons qu'il faut conforter encore notre tête de réseau, accroître sa puissance et son effet d'entraînement », a souligné Philippe Brassac. « La Fédération et les caisses régionales ne peuvent pas être fortes si l'ensemble du groupe ne l'est pas ».

« Cette consolidation devrait ainsi passer par un renforcement de Casa dans l'activité immobilière », a estimé le secrétaire général de la FNCA, l'instance politique représentant les sociétaires du groupe mutualiste. « A l'image de ce que nous avons fait avec les métiers de l'assurance, nous voulons intégrer les métiers de l'immobilier dans Casa dans toute leur palette ».

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Crédit Agricole SA, coté depuis fin 2001, détient 25% du capital des caisses régionales ainsi que les filiales du groupe en banque de détail (LCL en France, Emporiki en Grèce, Cariparma FriuAdria en Italie, ...), en métiers financiers spécialisés (gestion d'actifs, assurances, banque privée, crédit à la consommation, crédit-bail, affacturage) ainsi que la banque de financement et d'investissement.