Le groupe BPCE va lancer à l'automne un nouveau test de paiement sans contact à Nice et Strasbourg, en partenariat avec Visa Europe, en s'appuyant sur le téléphone, qui devrait bientôt compléter la carte bancaire sans contact.

Le paiement sans contact repose sur l'utilisation d'une carte ou d'un téléphone mobile en communication par ondes radio avec les terminaux de paiement, selon le protocole « NFC » (Near Field Communication) prévu pour fonctionner à très faible distance, de l'ordre de quelques centimètres. Mais actuellement, un seul modèle de téléphone dispose de cette technologie, en attendant que d'autres emboîtent le pas, ce qu'annoncent les fabricants.

Pour remédier à ce problème, BPCE proposera aux clients de Caisse d'Epargne et Banque Populaire disposant d'un smartphone parmi six des références les plus vendues (80% du marché des smartphones selon BPCE) une carte mémoire. Elle sera placée dans l'appareil ou logée dans une coque de protection si le téléphone ne peut pas être ouvert.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Sous réserve de disposer d'un compte Caisse d'Epargne ou Banque Populaire, l'utilisateur pourra ensuite régler un achat d'un montant pouvant aller jusqu'à 20 euros simplement en passant son téléphone au-dessus du terminal de paiement. BPCE équipera 500 clients lors de ce test qui durera 6 mois et devrait s'achever début 2012.