Un récent sondage, mené par l'Ifop, tend à montrer que les Français restent attachés au paiement en argent liquide, principalement pour leurs petites dépenses du quotidien.

L’étude, réalisée en mars 2010 auprès d’un échantillon représentatif de 1.005 personnes âgées de plus de 18 ans, a été commandée par Wincor Nixdorf, une société allemande qui commercialise notamment des solutions d’automates bancaires.

Il en ressort que 95% des Français continuent à transporter de l’argent liquide sur eux. Parmi eux, 34% en ont systématiquement, 34% souvent et 27% rarement. L’étude met toutefois en évidence quelques disparités selon le sexe, l’âge ou la catégorie socio-professionelle. Les hommes (38%) et les plus de 35 ans (41%) sont ainsi plus nombreux que les femmes (30%) et les moins de 35 ans (16%) à détenir systématiquement des espèces sur eux. De même, les retraités (47%), les cadres supérieurs (39%) et les commerçants (36%) y sont plus enclins que les employés (30%) et surtout les ouvriers (16%).

Pour le pain ou le journal

En moyenne, le porte-monnaie des Français interrogés est garni de 37 euros. Cette somme augmente avec l’âge (20 euros avant 35 ans, 44 euros après) et le niveau de revenu : elle passe du simple (22 euros) au triple (66 euros), selon que le foyer affiche moins de 800 euros ou plus de 4.500 euros de revenus mensuels.

Dans leur grande majorité (80%), les Français interrogés utilisent cet argent pour leurs dépenses du quotidien : épicerie, tabac, presse ou boulangerie. A partir d’un seuil se situant entre 10 et 15 euros, 44% d’entre eux préfèrent sortir leur carte bleue. Par ailleurs, ils ne sont que 2% à utiliser le liquide pour éviter les risques de fraude liés à la carte bancaire. A l’inverse, 77% des Français qui déclarent ne jamais transporter d’espèces font ce choix parce qu’ils préfèrent « tout payer en carte bancaire ». Ce pourcentage monte à 84% pour les moins de 35 ans.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Contre le billet d’un euro

Si l’on en croit l'étude, la cohabitation entre argent liquide (pour les petites dépenses) et carte bancaire (pour les achats plus conséquents) a encore de beaux jours devant elle. En effet, si une majorité de Français (63%) a l'impression de moins utiliser les espèces que par le passé, ils sont 48% à estimer qu’ils les utiliseront autant dans l’avenir, contre 46% qui pensent les utiliser moins.

Il semble enfin que les Français soient attachés aux pièces de monnaie. En effet, ils se prononcent, à une écrasante majorité (78%), contre la création d’un billet d’un euro, actuellement envisagée par un comité interparlementaire.