Le directeur général sortant de la banque française Crédit Agricole, Georges Pauget, touchera 796.260 euros de retraite annuelle, selon le document de référence publié par la banque.

M. Pauget, qui a démissionné de ses fonctions fin février mais avait annoncé son départ dès début novembre, bénéficiera également, jusqu'en 2015, d'un bureau, d'une secrétaire et d'une voiture de fonction avec chauffeur, en tant que président d'honneur de LCL, filiale du Crédit Agricole, toujours selon le document de référence.

Il a été remplacé à la tête du Crédit Agricole par Jean-Paul Chifflet, secrétaire général de la Fédération nationale du Crédit Agricole (FNCA), l'organe politique de la banque, qui représente les caisses régionales du groupe.

M. Pauget a perçu, en 2009, un salaire fixe de 920.000 euros. En incluant les jetons de présence et les avantages en nature, sa rémunération a atteint 987.040 euros, selon le document de référence.

Le montant de sa rémunération variable n'a pas encore été arrêté par le conseil d'administration. Il avait renoncé à la partie variable de son salaire au titre de 2008.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

M. Pauget est resté à la tête de la banque verte de 2005 à 2010. Il a annoncé, fin février qu'il prévoyait de créer sa propre société d'analyse en stratégie financière.