Les tarifs appliqués par Revolut grimpent sur plusieurs opérations impliquant un change de devises à compter du 12 août. La néobanque annonce en revanche au même moment le lancement - gratuit - du virement instantané en euros.

La néobanque britannique Revolut change sa politique tarifaire à partir de ce mercredi 12 août. Les comptes « standard », gratuits, sont concernés en premier lieu par ces évolutions. L'objectif de la néobanque, pour laquelle le compte multi-devises pour les voyageurs et les expatriés est un atout majeur, est d'investir « dans de nouveaux avantages destinés à apporter de la valeur au quotidien ». « Nous avons également apporté certaines modifications à nos fonctionnalités existantes, notamment les moins utilisées », écrit aussi Revolut dans un mail à ses clients courant juin.

Voici les nouveaux services qui entrent en vigueur à compter de ce mercredi :

  • Annuler un paiement erroné vers des comptes Revolut si on se rend compte d'une erreur.
  • Des frais de 0,5% seront appliqués au-dessus de 1 000 euros (contre 6 000 actuellement) changés dans une autre devise. Le change appliqué aux abonnements Premium et Metal reste illimité.
  • Pour les opérations de change effectuées le week-end, Revolut applique une majoration des frais. Elle passe de 0,5% à 1% pour les principales devises. Le taux de change interbancaire reste inchangé en semaine (sans majoration).
  • Les virements à des utilisateurs Revolut, les virements nationaux et virements en Euro au sein de l’espace unique de paiements en Euro (SEPA), restent gratuits. Pour tout autre virement vers un compte dans un autre pays que le votre, le premier de chaque mois reste gratuit et par la suite des frais de 0,50 euro seront appliqués par virement.
  • En cas de virement vers un pays dans une devise différente de sa devise nationale, des frais de 3 euros pour des opérations en dollars américains, ou de 5 euros pour les virements libellés dans d'autres devises (comme en livres sterling par exemple).

Revolut précise en sus, que si le client refuse ses changements, il peut supprimer son compte gratuitement.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

La néobanque a en revanche annoncé ce même mercredi 12 août le lancement du paiement instantané : « Revolut va accélérer la vitesse des transferts transfrontaliers en euros avec le SEPA Instant, passant de quelques jours à quelques secondes », promet l'enseigne dans un communiqué. Cette nouveauté est disponible dès à présent, et l'accès à ces virements instantanés est « gratuit pour tous les clients Revolut et Revolut Business ».

Voir par ailleurs : les meilleures offres des banques en ligne

Un chiffre d'affaires et des pertes en hausse

Coïncidence ? Ces changements de tarifs touchent surtout les comptes gratuits, et ils interviennent au moment de la publication de résultats mitigés pour Revolut. La néobanque a ainsi vu son chiffre d'affaires multiplié par trois en 2019 (181 millions d'euros) mais aussi ses pertes augmenter à 117 millions d'euros, selon des données publiées mardi par la société. Ces pertes « reflètent les investissements continus dans la croissance et les offres de produits » développées par la fintech pour atteindre plus de 12 millions de client en juillet 2020, se défend Revolut dans un communiqué.