Le groupe bancaire BPCE va racheter la banque en ligne allemande Fidor Bank, ce qui doit lui permettre d'accélérer sa transformation numérique, annonce un communiqué publié jeudi.

La part achetée, ainsi que le montant de l'opération, n'ont pas été précisés. Créée en 2009, Fidor Bank propose des services bancaires en ligne et dispose d'une architecture ouverte lui permettant de proposer aussi bien ses propres produits que ceux développées par des tiers. Elle compte quelque 120.000 clients particuliers et professionnels et s'appuie aussi sur une communauté de 350.000 membres qui peuvent y échanger.

Pérol : « une étape clé »

« Dans un environnement caractérisé par une volatilité croissante, l'adossement à un groupe solide revêt une importance stratégique », a souligné Matthias Kröner, fondateur et directeur général de Fidor, cité dans le communiqué. Ce dernier restera actionnaire du groupe et continuera à en assurer la direction générale.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

« Cette opération constitue une étape clé dans l'accélération de la transformation digitale du groupe. Elle démontre notre engagement en matière d'innovation et de développement de nouveaux modèles relationnels centrés sur le client en misant sur des modèles en rupture », a pour sa part fait valoir François Pérol, président du directoire de BPCE.