Depuis hier, jeudi 1er octobre, une nouvelle brochure tarifaire est entrée en vigueur au Crédit Coopératif, marquée par de nombreuses augmentations. En voici la liste.

« Être au juste prix » : c’est le credo tarifaire du Crédit Coopératif depuis quelques années. Il s’est concrétisé par quelques baisses de prix symboliques - les commissions d’intervention à 4 euros notamment - et par une remontée progressive dans les palmarès des banques les moins chères.

Las, la banque de l’économie sociale vient d’opérer un tour de vis tarifaire. Entrée en vigueur le 1er octobre, la nouvelle grille affiche des hausses non négligeables sur des lignes tarifaires courantes. Une rationalisation et un simple rattrapage, rassure toutefois Daniel Domingues, le directeur du développement, qui assure que la politique de juste prix n’est pas remise en cause.

Voici les principales hausses de tarifs au Crédit Coopératif :

  • les frais de tenue de compte inactif : de gratuit à 30 euros
  • l’assurance sur les moyens de paiement : de 26 à 28,70 euros par an
  • la carte bancaire Visa à autorisation systématique : de 35 à 44 euros par an
  • la carte bancaire Visa Classic : de 42 à 44 euros par an
  • la carte bancaire Visa Premier : de 99 à 109 euros par an
  • les retraits en espèces : de 1 euro à partir du 5e retrait à 1 euro à partir du 4e retrait
  • les frais de capture de carte bancaire : de 18,76 à 20 euros
  • les virements en agence : de 3,80 à 4 euros (5 euros pour les virements instantanés)
  • les frais d’envoi de chéquier : de 3,50 à 4 euros en courrier simple, de 7,60 à 8 euros en recommandé.
Prêt travaux : les crédits les moins chers pour votre maison

Toujours la moins chère des banques à réseau national

Malgré ces hausses, le Crédit Coopératif reste la moins coûteuse des banques disposant d’un réseau national d’agences. Elle figure toujours dans notre top 10 des banques les moins chères, avec un coût annuel inférieur à 120 euros sur un profil de consommation moyen.

A consulter également : le comparatif des offres des banques en ligne (jusqu’à 150 euros de prime à l’ouverture)