Une étude TNS Sofres pour Visa Europe France révèle que près de la moitié des voyageurs ignorent qu’il n’y a pas de frais bancaires pour les paiements par carte en zone euro.

Alors que près de 93% des Français emportent leur carte bleue lors d’un voyage à l’étranger, les frais bancaires pour son utilisation sont encore mal connus. En effet, selon une étude TNS Sofres pour Visa Europe sur les habitudes et usages des voyageurs français à l’étranger en matière de paiement (1), 46% des sondés ignorent que les paiements par carte en zone euro n’engendrent pas de frais bancaires, et presque autant (47%) estiment que les paiements ne sont pas aussi sécurisés en Europe qu’en France.

L’étude constate par ailleurs que 84% des voyageurs en zone euro utilisent leur carte bleue, contre 71% de ceux hors zone euro. Toutefois, les sondés privilégient plutôt les paiements en espèces : ils sont 80% à en emporter de France, à hauteur de 51% du budget à destination selon l’étude. « Alors qu’au quotidien les Français utilisent leur carte bancaire un jour sur deux et ont en moyenne 20 euros en espèces sur eux, dès la frontière passée, plus de la moitié de leurs dépenses est réglée en espèces dont la majorité est emportée de France (467 euros) ».

Hors zone euro, 58% des paiements en espèces emportées

Ainsi, en zone euro, « 44% du budget à destination provient d’espèces emportées de France, soit 286 euros ». Le paiement par carte représente quant à lui 37% du budget à destination, et le retrait 18%. Hors zone euro, les voyageurs sont un peu plus frileux, puisque le paiement par carte bleue ne représente plus que 20% du budget à destination, tout comme le retrait. Le pourcentage de paiement par espèces emportées de France monte à 58%.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Près de la moitié des personnes voyageant hors zone euro préfèrent donc payer en espèces, notamment pour éviter les frais bancaires (48% contre 29% des voyageurs en zone euro). De plus, 36% d’entre eux jugent que cela revient moins cher que d’utiliser une carte bleue sur place (contre 18% pour la zone euro). Parmi les autres raisons invoquées pour ne pas utiliser ce moyen de paiement, l’étude souligne la crainte de ne pas trouver de distributeurs facilement (28%) et de ne pas pouvoir payer partout (25%).

(1) Enquête en ligne réalisée du 4 au 14 novembre 2014 auprès de 1.152 personnes ayant voyagé hors zone euro, et 724 ayant voyagé en zone euro, à titre personnel et au cours des 12 derniers mois.