Sauver l’hôpital public.

Tricky

Contributeur
D'accord avec toi, mais l'attitude des médias n'est je pense pas une découverte pour grand monde ...

On se rappellera surtout, alors que Macro et son gouvernement avaient été parfaitement alerté de la menace qui approchait en janvier, mais que la seule choses qui les préoccupaient, c'était de faire passer leur réforme des retraites.

Jusqu'à utiliser le conseil de défense le 29 février et passer le texte par 49.3 le 3 mars alors que c'était l'alerte générale et que tout le monde cherchait déjà désespérément des masques ...

Aujourd'hui on est à 5 médecins décédés faute de protections adéquates.
 

Soucieuse

Contributeur
Yzard, je trouverai dommage qu'on arrête de commercialiser la nivaquine qui est prescrite de manière politiquement correcte dans certains cas de lupus parce que un couple dans le monde
a bu le produit destiné à nettoyer son aquarium.
tous les jours dans le monde , des gens meurent d'avoir consommé de l'aspirine ou du doliprane qui comme tous les médicaments efficaces sont dangereux en surdose (et la marge pour le doliprane n'est pas élevée non plus).
cela ne veut pas dire que je crois que la nivaquine va guérir tous les malades du cornavirus

le pr Raoult a le tort d'avoir osé remettre en question l'obligation du confinement pour une longue durée avec toutes les conséquences que ce confinement aura sur la santé physique et mentale de millions de gens
si je renverse un verre de vin rouge sur ma moquette et que je la lessive avec un concentré d'eau de javel , j'ai caché ma tache mais ma moquette est perdue non?
 

Manu215

Contributeur régulier
@Soucieuse ; d'accord avec toi.
Il a aussi été évoqué le risque qu'il y ait une pénurie d'HDC suite à l'annonce de D. Raoult, qui empêcherait les patients lupiques de poursuivre normalement leur traitement.

Sinon, je ne sais pas ce que fait D. Raoult, à part donner de faux espoirs aux gens. Quand je vois les queues devant son hôpital de gens qui vont bien et qui espèrent avoir de l'HDC s'ils sont +, alors qu'on n'est pas sûr que ça marche (à part lui) et qu'on est en plein confinement...

@DryClepsydra
Il y aura beaucoup de comptes à rendre :
- la politique du stock stratégique de masques
- les élections municipales
- la faisabilité des tests de dépistage au départ, à l'encontre de ce que recommandait l'OMS (c'est en train d'être corrigé, mais trop tard)

Je ne crois pas que D. Raoult soit parti du Comité Scientifique à cause de son caractère...
 

Soucieuse

Contributeur
au début , donner de l'espoir aux gens en leur disant que peut être , éventuellement, sous réserve de confirmation , avec prudence, la nivaquine pourrait donner de bons résultats chez certains patients mais pas tous , bon , pourquoi pas , l'espoir aide à vivre et surtout à prendre patience .
après la machine s'est emballée et il s'est à mon avis fait lui même dépasser (merci les médias qui relaient en amplifiant et en déformant)
plus personne ne semble plus rien maîtriser ni les pro ni les anti
avec des excès dans les deux sens
 

zizou

Membre
Je ne dispose pas à cause du confinement de tous les travaux de Didier Raoult , mais je fais la synthèse de ce dont je dispose

Le côté positif

Plus de 2000 publications avec 9 dans la revue Science et 3 dans Nature

Un facteur H impressionnant de 166 alors que pour la chimie un prix Nobel a un facteur H de l’ordre de 50

Pour rappel cela signifie que 50 publications ont été citées au moins 50 fois chacune

Le côté négatif.

Une publication dont tout le monde parle publiée à la va –vite dans une revue ayant un impact factor très faible .
En plus , pour mettre la pression sur les rapporteurs , le rédacteur en chef de la revue qui n’a rien fait est signataire .
Cela m’inquiète

Pourquoi ne pas l’avoir publié dans une revue cotée comme par exemple : J. Med. Chem ?

La réponse est évidente . En lisant la publication jamais une telle étude n’aurait pu être publiée .

A cela j’ajouterai deux choses.
Comme Alègre ministre de l’éducation il réfute le réchauffement climatique , ce qui le discrédite .
Enfin et surtout il se comporte comme un joueur de poker qui fait tapi ; cela a pour conséquence de faire croire à la population qu’il détient la vérité .

J’attends les études cliniques , car les tests in vitro se sont mainte fois trompés .
Enfin , les Chinois viennent de publier hier un article , lui aussi sans grande valeur scientifique dont les conclusions vont à l’opposé de celles de Didier Raoult
 

Manu215

Contributeur régulier
Le côté positif
Plus de 2000 publications avec 9 dans la revue Science et 3 dans Nature
S'il a tant de publications, c'est que l'organisation qu'il a monté en infectiologie fait que tout passe systématiquement par lui.
C'est un peu comme si Martin Hirsch avait son nom sur tous les papiers qui sortent de l'APHP...
Sérieusement?
Qui est capable d'écrire ou superviser un article tous les 2 jours à peu près, qui a des consultations et un service à tenir?

Le côté négatif.
En plus , pour mettre la pression sur les rapporteurs , le rédacteur en chef de la revue qui n’a rien fait est signataire .
Cela m’inquiète
Bien vu...(y)
Tu as dévoilé la raison pour laquelle O. Véran a tant insisté la semaine dernière sur les comités de lecture...

J’attends les études cliniques , car les tests in vitro se sont mainte fois trompés .
Enfin , les Chinois viennent de publier hier un article , lui aussi sans grande valeur scientifique dont les conclusions vont à l’opposé de celles de Didier Raoult
Tu as raison.
On sait que l'HDC marche très bien in vitro sur tous les Coronavirus, mais que chez l'homme ou l'animal, ça ne marche pas...
 

zizou

Membre
Salut Manu 215

Il a une centaine de personnes qui travaille pour lui , et avec son nom comme signataire , c’est plus facile que ta publication soit acceptée .

Comme tu le dis fort justement , il ne lit probablement pas ses publications qui ont été rédigées par d’autres .
Il est très facile d’arriver à un facteur H de 166 , pour cela il suffit que dans chaque publication tu sites tes travaux une dizaine de fois .

Pour moi , en dehors de Science , Nature et J. Med. Chem , qui ont un impact factor important , j’attends de connaître les autres revues dans lesquelles il publie
 

agra07

Contributeur régulier
Bonjour,
Je ne suis pas dans le milieu médical et n'est donc aucune compétence pour savoir si la Nivaquine est dangereuse ou pas.
Simplement j'avais un collègue qui a vécu longtemps en Afrique et qui m 'a souvent parler de ce médicament qu'il prenait apparemment assez fréquemment à titre préventif contre le paludisme.
Par ailleurs, je ne suis pas là pour défendre Pierre, Paul ou Jacques mais suis très méfiant par nature et j'essaie de rester rationnel.
Je suis assez effaré d'apprendre que la notoriété en matière médicale se juge au nombre d'articles publiés dans des revues plus ou moins prestigieuses.
Quant à la collégialité, elle est probablement nécessaire mais plusieurs exemples montrent qu'elle n'est pas infaillible (coucher les nourrissons sur le ventre, le Médiator....etc).
Alors que @Manu215 fasse appel à ses collègues pour confirmer le diagnostic d'un patient, je trouve cela tout à fait normal et judicieux, mais là, le patient est la France entière d'où une comparaison non pertinente.
 

Manu215

Contributeur régulier
Je suis assez effaré d'apprendre que la notoriété en matière médicale se juge au nombre d'articles publiés dans des revues plus ou moins prestigieuses.
La notoriété au sein de la communauté médicale se fait par ce critère et bien d'autres.
Utiliser cet unique critère de publi, c'est pour les journalistes.

Quant à la collégialité, elle est probablement nécessaire mais plusieurs exemples montrent qu'elle n'est pas infaillible (coucher les nourrissons sur le ventre, le Médiator....etc).
Alors que @Manu215 fasse appel à ses collègues pour confirmer le diagnostic d'un patient, je trouve cela tout à fait normal et judicieux, mais là, le patient est la France entière d'où une comparaison non pertinente.
Je ne sais pas.
Ce n'est pas infaillible mais comme tu le disais, c'est de la confrontation d'opinions que jaillit la lumière.
Qu'une seule personne ans son coin décide pour toute une nation me paraît risquée.
Pour autant, se réfugier en permanence derrière l'avis d'un comité scientifique n'est pas non plus une bonne attitude.
Il y a les décisions scientifiques et les décisions politiques, ces dernières étant bien les plus difficiles à prendre.
 
Dernière modification:

CharlyBgood

Contributeur régulier
Il y a les décisions scientifiques et les décisions politiques, ces dernières étant bien les plus difficiles à prendre.
A prendre pas forcément.
A assumer, ça oui !
Regarde donc le traitement - pour moi très excessif - qui a été fait à Roselyne Bachelot. A fortiori pour une nation qui a érigé constitutionnel, le principe de précaution.

Je n'aime pas trop critiquer ce qui se fait actuellement, car nous sommes dans le tunnel.
Il sera tjs temps de tirer les conclusions après le rush.
Et pour moi la France si elle n'est pas au top, on voit bien que d'autres pays autour de nous, ne sont pas à la fête, tant s'en faut ...
 
Haut