Sauver l’hôpital public.

Manu215

Contributeur régulier
Merci @CharlyBgood pour cette vidéo.
Il y a beaucoup de vrai, un peu de faux et un peu de parti pris.

Ce qui m'a le plus interpellé :
- les pathogènes qui sautent les barrières d'espèces du à la fonte des espaces de vie dans le monde animal est très juste. En réalité, ça a toujours existé, sauf que de nombreux scientifiques observent une accélération de ce phénomène.
- les animaux et les antibiotiques utilisés comme facteurs de croissance dans les élevages : c'est également exact, sauf que les normes européennes et particulièrement françaises interdisent les antibiotiques comme facteurs de croissance.
C'est entre autres pour cela que nos agriculteurs sont vent debout contre les accords du TAFTA.
Et c'est aussi pour cela que les USA qui utilisent les antibiotiques comme facteurs de croissance sont confrontés depuis plusieurs années à l'émergence de bactéries résistantes provoquant des infections chez l'homme, émergence que nous n'observons que dans de rares cas en Europe.
'Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es".
- la complexité des phénomènes quels qu'ils soient : c'est une évidence mais il est bon de le rappeler au regard des thèses complotistes tellement simplistes qu'elles sont plus fausses que vraies.

Il a un discours très écolo, sans doute un peu excessif. Manger de la viande de qualité n'est absolument pas dangereux, mais il ne faut pas en abuser non plus...:)
Enfin lui au moins, il ne hurle pas avec un véritable esprit critique. Le mien me dit qu'il faut en prendre 70% et en laisser 30%....;)
 
Dernière modification:

zizou

Membre
Après plusieurs lectures de la publication de Didier Raoult , je commence à changer d’avis

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0924857920300996

Par ailleurs la mise en garde des autorités sanitaires française contre l’utilisation d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, aspirine, etc.) en cas de fièvre a suscité de nombreuses réactions en France .

Cette information vient d’être démentie dans une lettre intitulée « Misguided Drug Advice for Covid », publiée dans la prestigieuse revue Science, des chercheurs mettent en avant l’absence de preuves scientifiques solides permettant d’incriminer les AINS
 

Soucieuse

Contributeur
pourriez-vous préciser les références scientifiques qui remettraient en cause les préconisations connues depuis près de 40 ans aux états unis et officialisées en france depuis 20 ans à savoir qu'il est préférable de ne pas prescrire d'aspirine ou d'ibuprofène chez le sujet jeune en raison d'un risque accru de décès lors d'un syndrôme viral?
 

zizou

Membre
Bonjour Soucieuse



Je te donne la référence bibliographique , ainsi qu’un bref passage du full paper traduit

Science 27 Mar 2020:
Vol. 367, Issue 6485, pp. 1434

« le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a confondu les choses en affirmant sur Twitter que des anti-inflammatoires comme l'ibuprofène ou la cortisone pourraient aggraver l'infection »



Par ailleurs , si au début j’ai été sévère avec Didier Raoult , j’ai trop rapidement fait la rapprochement avec trois scientifiques français qui ont eu leur publication retirée par le rédacteur en chef de la revue , dans des domaines aussi variés que la chimie , la mémoire de l’eau , les OGM ou le glyphosate
 

Soucieuse

Contributeur
Bonjour Soucieuse



Je te donne la référence bibliographique , ainsi qu’un bref passage du full paper traduit

Science 27 Mar 2020:
Vol. 367, Issue 6485, pp. 1434

« le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a confondu les choses en affirmant sur Twitter que des anti-inflammatoires comme l'ibuprofène ou la cortisone pourraient aggraver l'infection »
Bonjour Soucieuse



Je te donne la référence bibliographique , ainsi qu’un bref passage du full paper traduit

Science 27 Mar 2020:
Vol. 367, Issue 6485, pp. 1434

« le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a confondu les choses en affirmant sur Twitter que des anti-inflammatoires comme l'ibuprofène ou la cortisone pourraient aggraver l'infection
oui merci
j'ai bien lu l'article en entier
je rappelle simplement que depuis 40 ans , le syndrôme de Reye est connu aux USA et que depuis 20 ans , les autorités de santé françaises ont alerté sur les risques de prescrire de l'aspirine ou des médicaments type ibuprofène aux enfants et jeunes adultes en bonne santé lors d'un syndrôme viral
les études les plus documentées ont été faites avec le virus de la varicelle
déjà lors des études sur la varicelle , une médecin suisse avait écrit que c'était idiot et qu'il valait mieux donner une dose raisonnable d' ibuprofène à un enfant qu'une dose mortelle de paracétamol
je ne conteste pas
dans l'article que vous citez , l'auteur dit qu'il vaut mieux donner de l'ibuprofène que des opiacés
je ne conteste pas non plus
bref tout cela pour dire qu'il faut rester très prudent quand on lit un article
je n'oublie pas que nous sommes sur un forum sur la gestion de l'argent et je vais m'arrêter là pour ne pas importuner les lecteurs du forum
cependant une chose me tracasse quand même dont j'ai envie de vous parler:
les virus (rubéole , varicelle etc etc) sont dangereux (très dangereux) pour les embryons
le coronavirus est un virus
commencer une grossesse est rarement une urgence qui ne puisse être différée de quelques mois
je lis sur beaucoup d'autres forums que le confinement va augmenter le nombre de bébés dans neuf mois.....................
 

mvhrb888

Contributeur régulier
Zizou, avez-vous bien lu cet article que vous citez ? Il s'agit d'une lettre à l'éditeur qui exprime l'avis de l'auteur ; ce n'est pas une étude ni une méta-analyse. L'auteur ne semble pas avoir compris les propos du ministre de la santé, et vous semblez interpréter d'une façon particulière les propos de l'auteur.
Alors n'ajoutons pas de la confusion à la confusion.
En cas de forte fièvre et de l'apparition de douleurs dont l'origine semble être un syndrome viral il vaut mieux prendre du paracétamol qu'un anti-inflammatoire (ibuprofène ou aspirine ...).
Si la personne prend déjà un anti-inflammatoire non stéroïdien ou stéroïdien (cortisone) pour une maladie chronique et qu'il semble avoir une infection virale ce n'est pas une raison pour interrompre le traitement. Il vaut mieux dans ce cas passer un coup de fil à son médecin.
 

mvhrb888

Contributeur régulier
je lis sur beaucoup d'autres forums que le confinement va augmenter le nombre de bébés dans neuf mois.....................
Oui, les gens ne savent plus comment passer leur temps, et le confinement rapproche.
Et la nature augmente les naissances pour compenser les décès.
Malheureusement, il est trop tôt pour savoir si le coronavirus est tératogène.
 

Manu215

Contributeur régulier
@Soucieuse, j'allais juste écrire la même chose que le début de ton message : infection virale aigue/AINS et le fait qu'il ne faut pas arrêter les AINS pour se tourner vers les opiacés pour les patients qui prennent des AINS ou corticoïdes au long cours.

J'ajoute un autre passage important :
Les patients présentant des complications sévères de l'infection au SARS-CoV-2 devraient-ils prendre des AINS? Non. Il n'y a pas preuve d'un bénéfice. Chez ces patients qui présentent une fonction rénale altérée, ils sont prédisposés aux complications gastro-intestinales et cardiovasculaires des AINS. Néanmoins, dans l'attente d'autres preuves plus solides, les patients atteints de douleurs chroniques devraient continuer leur traitement aux AINS plutôt que de se tourner vers les opiacés.

Par ailleurs, l'alerte de ministre de la santé a été basée il y a quelques semaines sur le fait que chez 3 patients plutôt jeunes qui sont décédés (<50 ans), ils avaient tous pris des AINS pour la douleur thoracique (?) et la fièvre qu'ils présentaient. Et on sait depuis longtemps que les AINS sont contre-indiqués dans les infections aigues (virales ou bactériennes).
Ce n'était pas scientifique du tout, mais plutôt un message de précaution basé sur les alertes qui lui ont été remontées, car l'aspirine et l'ibuprofène sont en vente libre et en cas de fièvre, les gens prennent plus souvent des AINS que du paracétamol.

@mvhrb888 : tu m'as doublé....:)
 
Dernière modification:

Soucieuse

Contributeur
[QUOTE="mvhrb888, post: 354852, member: 40749..
Malheureusement, il est trop tôt pour savoir si le coronavirus est tératogène.
[/QUOTE]
d'accord avec le fait qu'on ne peut pas être certain que le virus soit tératogène mais dans le monde du principe de précaution où nous vivons et vu l'absence d'urgence à faire des bébés , ne faudrait-il pas évoquer la question?
 
Haut