Renault - FR0000131906 RNO

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Pour compléter la belle réponse de KyuFox78, je pense qu'il serait certainement préférable d'attendre de connaître le nom du nouveau patron de Renault. Le choix devrait (parlons au conditionnel) être connu d'ici Noël.
Nouveau patron qui aura beaucoup de travail durant ses fêtes de fin d'année puisqu'il devra présenter un nouveau plan stratégique début 2020.
A mon avis : faire un peu de ménage et remettre de l'ordre dans la boite après tout ce qui s'est passé chez Renault depuis 18 mois ne serait pas un luxe.
Quant au dividende : S'agissant d'une action cyclique, le dividende n'est pas un critère de choix. A quoi bon avoir un dividende de 6%, si dans 1 an le cours est divisé par 2 par rapport à aujourd'hui!
 
Bonjour

Bon Renault prend une grosse claque en ce moment… 36.27 hier… 2 jours consécutifs de plus grosse baisse du CAC

"Couteau qui tombe" à eviter ou bonne opportunité de rentrer ?
Effet passager lié à la dégradation de Citi ou mal profond (Alliance Nissan, etat actionnaire, succession Ghosn..)?
Faut il tenter le rendement >6% et le PER proche de 5 ?

Moi qui suis dans une approche buy and hold pour avoir des dividendes dans 7 ans (retraite) je me laisserai bien tenter.. Meme si c'est une cyclique elle finira par remonter.. non ?

Bonne journée

Yvon
 

Ezerian

Contributeur régulier
Un PER de 5, en 5 ans tu as normalement récupérer le double de ta mise en revalorisation et dividendes.
 

mvhrb888

Contributeur régulier
Un PER de 5, en 5 ans tu as normalement récupérer le double de ta mise en revalorisation et dividendes.
Ne calculons pas si vite ;-)
Selon les cas les dividendes sont soumis à impôt et surtout à prélèvements sociaux. Il n'est pas sûr que le dividende soit maintenu, du moins pas à ce niveau.
Et puis certes, Renault n'est pas Toupargel, mais ne risque-t-il pas de couler ?
 

dodo1

Contributeur régulier
dividende soit maintenu, du moins pas à ce niveau.
Et puis certes, Renault n'est pas Toupargel, mais ne risque-t-il pas de couler ?
Je ne pense non plus que le dividende sera maintenu.
Renault a été il y a pas si longtemps le premier constructeur automobile, on n'est pas à l'abris.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour,

On est en plein Renault bashing :
Citi vient de dégrader Renault en passant à vendre sur le titre avec 30€ pour objectif.
De plus, Citi estime que le groupe pourrait avoir à lever des capitaux cette année, et suppose qu’aucun dividende ne sera versé pour 2019.
Rien que ça!!
Employer le verbe "supposer" est quand même mal venu lorsqu'il s'agit d'un bureau d'analyse très suivi qui l'écrit.
Le fait de "supposer" va au delà de l'estimation que devrait se borner à faire le bureau sur le proche futur d'une entreprise.
Pour ne rien arranger, le Financial Times y est allé de son article sur une possible dissolution de l’alliance Renault/Nissan.
Une fake news que le Ministre de l’économie a dû dénoncer en qualifiant l’article du journal de “malveillant”.

Difficile, dans ces conditions, d'espérer voir un titre remonter la pente à brève échéance. Et ce, d'autant plus que l'ensemble du secteur automobile est malmené en bourse.

Pourtant, en ce qui me concerne, j'ai un bon sentiment envers Renault, bien plus que pour les autres constructeurs, notamment PSA.
Renault a vendu 3,75 millions de véhicules en 2019, en recul de 3,4% sur 2018. La performance est honorable dans le contexte actuel.
PSA a vendu 10% de véhicules en moins (3,5 millions) en 2019 sur l'année précédente.

N'oublions pas le risque de lourdes amendes à venir en 2021 sur les émissions de CO2.
D'après les projections faites, Renault s'en sort bien alors que PSA pourrait se voir imposer jusqu'à 600 M€ d'amendes.

Renault est moins cher en bourse que Peugeot, PER 2020 de 4, contre 5 pour PSA.

Le doute sur la capacité de Renault à rebondir est responsable de ce désintérêt pour le titre.
Or, l'intérêt pour le titre se situe justement dans le pari à faire sur la capacité pour Renault de rebondir... sans doute avec l'arrivée de Luca de Meo, dont la renommée acquise chez Seat est de nature à redonner un nouveau souffle au titre en bourse... Tout autant que sur le terrain.
En résumé : Le dossier est spéculatif (comme l'a été celui de Carrefour avec le changement de management).

J'ai aussi commencé une ligne Renault il y a quelques semaines.
Un peu trop tôt, vu l'évolution du titre depuis.
J'avais acheté le titre lorsque le nom de Luca de Meo avait été avancé.... Je suis allé trop vite, sa nomination tarde un peu, même si elle semble ne plus vraiment faire de doute.
Après l'épisode C.Ghosn durant toute l'année 2019, les agitations des uns et des autres au sein de l’Alliance, puis la tentative ratée de fusion avec FCA, la lourde tâche de De Meo (si c'est lui) sera de remettre la machine en ordre de marche, et de faire le tri dans l'offre de Renault (dont certains modèles se télescopent). La marge d'exploitation est 3 points sous celle de PSA (5% contre presque 8). Une rationalisation de la production permettrait d'améliorer cette marge.

Pour ces raisons, je trouve Renault attractif.... Tout en sachant que la baisse n'est sans doute pas terminée.
En analyse graphique, on voit que le titre est survendu (RSI), mais la MACD a encore un peu de place à la baisse avant de rebondir.
Il y a un niveau graphique important sur 30€. Il correspond à 78,6% du retracement de la hausse initiée en 2009 et qui a pris fin début 2018.... 30€, c'est justement l'objectif donné par Citi!!

Renault_25_01_2020.gif
 

Hokseed

Contributeur
Ca ne m'arrange pas vraiment car je n'ai plus de liquidité mais, à mon avis, le point bas est passé (34.505).
Luca de Meo est en train d'être nommé PDG du groupe Renault-Nissan-Mitsubishi, au vu de sa carrière dans le secteur automobile, cela semble être le début des bonnes nouvelles et la fin de la spirale infernale des mauvaises...
Il y aura des anonces ce jeudi concernant la mise en route des projets opérationnels.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Oui, mais il pourrait devoir suivre une "quarantaine" en restant inactif pendant 6 mois, clause de non concurrence avec VW oblige. Raison, je suppose, pour laquelle certaines sources parlent de juillet pour sa prise de fonction effective chez Renault.
Toujours est-il que, comme chez Sanofi ou Carrefour, cette arrivée une bonne nouvelle.
 
Haut