Renault - FR0000131906 RNO

Beargent

Contributeur régulier
Il n’est pas encore 9h et regardez les volumes de ventes.... elles sont astronomiques
 

KyuFox78

Contributeur
Même si je pense que le secteur automobile doit se consolider pour faire face à ses problèmes structurels actuels, relever de nombreux nouveaux défis et que dans le fond l'idée était bonne et aurait mérité des négociations plus posées (en effet Renault n'était pas à son avantage d'un point de vue boursier par rapport à sa valorisation réelle), il semble évident que cette pression sur le temps positionne Fiat comme un loup ne voulant pas laisser le temps à sa proie de réfléchir pour la croquer.

Peut-être reviendront-ils sur leur décision et s'assoir autour d'une table pour réfléchir comme des adultes cette fois.

Dommage autrement ! Le secteur auto a besoin de se serrer les coudes !
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Peut-être reviendront-ils sur leur décision et s'assoir autour d'une table pour réfléchir comme des adultes cette fois.
Dommage autrement ! Le secteur auto a besoin de se serrer les coudes !
Mais non, c'était un saccage à venir si l'opération s'était faite.
Fiat Chrysler, c'est plus de 60% au US... avec des usines au Mexique (beaucoup d'actualité en ce moment autour de ça). Ils produisent exclusivement, pour Chrysler, des gros machins polluants. Ils (Fiat + Chrysler) sont totalement absents des nouvelles technologies et de l'électrique. Certes, elles sont ce qu'elles sont et l'électrique ne fait pas un constructeur automobile, mais il est indéniable que c'est l'expérience acquise maintenant sur de l'électrique pas viable qui fera des entreprises gagnantes demain (hydrogène notamment).
Et je persiste à dire que le deal présenté était avant tout une prédation sur Renault.
Les spéculateurs partent, le titre revient à son cours d'avant spéculation. A Renault de nouer d'autres contacts.... Et peut-être améliorer ses relations avec l'Alliance!! A mon avis, il y a plus à faire avec des Japonais qu'avec Fiat ou Chrysler.
 

Yzard

Contributeur régulier
Connaissant l'amour des americains pour l'europe et la France ..
C'est clair que c etait la fin de Renault..
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Il y a presque 1 an, j'écrivais :
"La tendance est lourde : en bourse de manière globale, sur les valeurs auto et maintenant sur Renault en particulier.
On pourrait jouer la poursuite de la baisse.
A ce titre, il y a un gros support sur les 49!! "

On est dessus. On l'a même un peu franchi en baisse en août, puis ces jours-ci.
Avec un PER de 6, c'est tentant. La tendance est encore lourde quand même.
Si les Ricains et Chinois accouchent d'un simili accord, on peut penser que les cycliques vont pulser.
Tout dépend de votre objectif.
A long terme, je pense que le secteur auto est dans ses plus bas, et que, probablement, l'investissement sera profitable.
Quoique, avec les taxes qu'ils vont prendre à cause des normes sur les émissions polluantes, ça va dégommer quelques constructeurs.... Chrysler et Fiat, notamment.
Si c'est pour du court terme, j'attendrais un peu : les indicateurs ne sont pas bien positionnés.
 
Merci Poam5356 pour ton analyse
Mon projet est pour du long terme
Je pense franchir le pas dans les quelques semaines
Trugarez (merci )
 

Capricio

Contributeur
Je me permets de remonter la file car l'action Renault continue sa chute. Difficile de dire ce qu'il va advenir du dividende dans les prochaines années mais actuellement avec un PER de 6, l'action me semble intéressante. Qu'en pense les actionnaires ou non actionnaires de cette valeur ?
 

KyuFox78

Contributeur
C'est compliqué pour Renault en ce moment :
  • Secteur automobile en bas de cycle, qui doit faire face à de nombreux challenges comme l'électrification, la voiture autonome, les normes anti-pollution
  • PSA et Fiat qui vont "certainement" fusionner pour donner naissance à un nouveau géant et atteindre la taille critique pour affronter les enjeux listés juste au dessus
  • L'affaire Ghosn qui a remis totalement à plat la gouvernance de l'alliance et dont cette dernière ne s'est pas encore remis, 1 an après, même s'il y a volonté de tourner la page (turnover de tous les dirigeants)
  • Les résultats en 2019 ne sont pas terribles pour Renault (profit warning récent) et horribles pour Nissan
  • Un dividende dont on ne sait pas s'il sera maintenu à la hauteur de ce qu'il était
  • Et je ne parle pas des menaces de Trump sur l'automobile européenne. Cela a été mis en stand-by pour l'instant, cela concerne peut être plus les marques allemandes mais bon les retombées seront globales sur le secteur
Tout ça ben ça donne pas envie c'est clair. Maintenant c'est un pari : Est-ce qu'on est sur un point bas ? A-t-on touché le fond et doit-on parier sur l'avenir qui ne pourra pas être pire que ce qu'il est ?

Cette semaine, malgré une hausse qui n'en finit plus du CAC, le titre n'a fait que baisser. Même Vendredi, et même si le titre finit dans le vert il est longtemps rester très bas dans le rouge. Je ne suis pas certain que cela soit un signe de retournement pour autant.

Je crois avoir entendu Jean-Dominique Senard, actuel patron de l'alliance, dire que des annonces arriveront dans les prochaines semaines concernant une restructuration de celle-ci et la nomination du nouveau directeur général de Renault après le limogeage de Thierry Boloré pour mettre un point final à l'ère Ghosn.

Personnellement j'ai un affect pour le titre. Même si je trouve qu'il est peut être encore un peu tôt pour s'y intéresser, sur du long terme, il est possible que cela reste un investissement qui a du potentiel dans un marché où de toute façon, mis à part peut être ce titre, on va tout trouver "cher".

Voila mon sentiment plutôt "fondamental" que technique sur le titre.
 
Haut