L'Oréal - FR0000120321 OR

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Soit le cours de l'action oscillera encore pendant un temps autour des 380 (donc la MM23) puis/ou retournera chercher les 340 lors de cette "conso salutaire" que vous évoquiez plus haut ? Ou je m'emmêle les pinceaux ?
Oui, c'est un peu comme ça que je vois les choses.
Évidemment, ce ne sont que des hypothèses!
La MM23 a fait support et les cours peuvent continuer leur progression.
Mais alors, l'écart entre les MM augmente, ce qui va fragiliser de plus en plus la tendance haussière bien en place.
Une conso pourrait alors se mettre en place à un moment donné.
Ce qui est logique.. Pas besoin de MM, ou de lignes de support ou de résistance, pour comprendre qu'une hausse soutenue depuis plusieurs mois va laisser place, à un moment donné, à des prises de bénéfices. C'est la conso qui peut durer plus ou moins longtemps, et qui peut être horizontale.
Certains vendent, les court-termistes, pour matérialiser 15 ou 20% de PV en peu de temps. Quand d'autres se placent à LT et profitent de la conso pour entrer.
En l'absence de spéculation, c'est le fonctionnement habituel des actions qui sont portées par leur croissance.
Au delà de cet aspect, viennent les facteurs indépendants à l'entreprise que sont la macro et la géopolitique, qui auront une influence globale sur la bourse et les secteurs d'activités... Mais ceci est une autre histoire.
 

Tornado05

Contributeur régulier
Oui, c'est un peu comme ça que je vois les choses.
Évidemment, ce ne sont que des hypothèses!
La MM23 a fait support et les cours peuvent continuer leur progression.
Mais alors, l'écart entre les MM augmente, ce qui va fragiliser de plus en plus la tendance haussière bien en place.
Une conso pourrait alors se mettre en place à un moment donné.
Ce qui est logique.. Pas besoin de MM, ou de lignes de support ou de résistance, pour comprendre qu'une hausse soutenue depuis plusieurs mois va laisser place, à un moment donné, à des prises de bénéfices. C'est la conso qui peut durer plus ou moins longtemps, et qui peut être horizontale.
Certains vendent, les court-termistes, pour matérialiser 15 ou 20% de PV en peu de temps. Quand d'autres se placent à LT et profitent de la conso pour entrer.
En l'absence de spéculation, c'est le fonctionnement habituel des actions qui sont portées par leur croissance.
Au delà de cet aspect, viennent les facteurs indépendants à l'entreprise que sont la macro et la géopolitique, qui auront une influence globale sur la bourse et les secteurs d'activités... Mais ceci est une autre histoire.
Moi qui voulait rentrer sur cette valeur, je vais peut être attendre un peu à te lire poam. Ceci étant, tu dis qu’il y a des chances pour que l’action baisse un peu suite à la prise de bénéfice de certains mais si on va par là cette année il n’y a pas beaucoup de prises de bénéfices quand on voit Hermes qui continu son ascension et c’est valable pour d’autres valeurs. Difficile d’entrer sur le marché maintenant même en étant LT car on est à des plus hauts historiques pour beaucoup de valeurs. Des valeurs comme AL, Hermès, LVMH, L’oréal…. ne sont pas des valeurs spéculatives donc peu de prises de bénéfices je pense, la plupart des actionnaires de ces boîtes là sont investis LT voire TLT
 

Tubair

Contributeur régulier
Bonjour Tornado,
Moi qui voulait rentrer sur cette valeur, je vais peut être attendre un peu à te lire poam.
Le problème d’attendre de se positionner sur des valeurs de croissance comme L’Oréal c’est qu’elles peuvent continuer à monter pendant une longue période et lorsqu’il y a un décrochage, il peut-être assez faible par rapport au reste du marché.

Même si le décrochage est conséquent, il n’est pas garanti que les cours retombent au niveau auquel vous auriez voulu acheter.

Juste pour exemple, voyez ci-dessous le message de @Theblueline qui indiquait le 26 avril :
« pour ma part, j'ai un ordre pour renforcer ma ligne à 324 .... pas avant. »

Aux cours de 385 à la clôture de vendredi; cela signifierait une baisse de 19%, pas sûr qu’une valeur comme L’Oréal baisse d’autant régulièrement.

Conséquence? Ne pas renforcer ou renforcer plus haut que le point fixé au départ.

Difficile d’entrer sur le marché maintenant même en étant LT car on est à des plus hauts historiques pour beaucoup de valeurs.
Justement plus on est long terme, moins le point d’entrée devrait être important.

Les valeurs comme L’Oréal et celles que vous indiquez ci-dessous sont des valeurs de croissance donc par nature elles sont amenées à croître dans le temps.

Cela est donc tout à fait normal qu’elles soient régulièrement proche de leur sommet.

Des valeurs comme AL, Hermès, LVMH, L’oréal…. ne sont pas des valeurs spéculatives donc peu de prises de bénéfices je pense
Elles peuvent décrocher et c’est tout à fait normal mais leur rebond est généralement plus important que sur d’autres valeurs.

Ceci est compréhensible puisqu’elles sont toutes les quatre des leaders mondiaux :
Air liquide, numéro 2 mondial
LVMH, numéro 1 mondial
Hermès, dans le top 10 mondial
L’Oréal, numéro 1 mondial

Attendre de se positionner car les valeurs sont à leur plus haut fait parti d’un biais difficile à outrepasser.
Néanmoins, si vous vous positionnez sur des valeurs de croissance, leader, avec une forte croissance, peu de dettes et beaucoup de cash; vous devriez vous en sortir.

Par contre en effet pour les valeurs cycliques, le raisonnement est complètement différent et il faudra faire attention à son point d’achat.

Tubair
 
Dernière modification:

Tornado05

Contributeur régulier
Bonjour Tornado,

Le problème d’attendre de se positionner sur des valeurs de croissance comme L’Oréal c’est qu’elles peuvent continuer à monter pendant une longue période et lorsqu’il y a un décrochage, il peut-être assez faible par rapport au reste du marché.

Même si le décrochage est conséquent, il n’est pas garanti que les cours retombent au niveau auquel vous auriez voulu acheter.

Juste pour exemple, voyez ci-dessous le message de @Theblueline qui indiquait le 26 avril :
« pour ma part, j'ai un ordre pour renforcer ma ligne à 324 .... pas avant. »

Aux cours de 385 à la clôture de vendredi; cela signifierait une baisse de 19%, pas sûr qu’une valeur comme L’Oréal baisse d’autant régulièrement.

Conséquence? Ne pas renforcer ou renforcer plus haut que le point fixé au départ.


Justement plus on est long terme, moins le point d’entrée devrait être important.

Les valeurs comme L’Oréal et celles que vous indiquez ci-dessous sont des valeurs de croissance donc par nature elles sont amenées à croître dans le temps.

Cela est donc tout à fait normal qu’elles soient régulièrement proche de leur sommet.


Elles peuvent décrocher et c’est tout à fait normal mais leur rebond est généralement plus important que sur d’autres valeurs.

Ceci est compréhensible puisqu’elles sont toutes les quatre des leaders mondiaux :
Air liquide, numéro 2 mondial
LVMH, numéro 1 mondial
Hermès, dans le top 10 mondial
L’Oréal, numéro 1 mondial

Attendre de se positionner car les valeurs sont à leur plus haut fait parti d’un biais difficile à outrepasser.
Néanmoins, si vous vous positionnez sur des valeurs de croissance, leader, avec une forte croissance, peu de dettes et beaucoup de cash; vous devriez vous en sortir.

Par contre en effet pour les valeurs cycliques, le raisonnement est complètement différent et il faudra faire attention à son point d’achat.

Tubair
Bonjour Tubair, merci pour ton message. Tu m’as convaincu avec les valeurs énumérées, ces actions Sont des valeurs de croissance alors pourquoi ne pas entrer dès maintenant. J´ai environ 15000€ de liquidités à force d’attendre sans arrêt. pourquoi pas mettre 5000€ sur chacune de ces valeurs : Hermès, L’Oréal et AL? J’ai en portefeuille pour le moment Sartorius, Mips et Steico.
qu’en pensez-vous pour du LT?
 

Tubair

Contributeur régulier
J´ai environ 15000€ de liquidités à force d’attendre sans arrêt. pourquoi pas mettre 5000€ sur chacune de ces valeurs : Hermès, L’Oréal et AL?
qu’en pensez-vous pour du LT?
Je suis personnellement investi sur ces trois valeurs donc je ne pourrai pas dire qu'il soit incohérent de se positionner pour du long terme.

Si j'étais à votre place (mais je n'y suis pas et chacun a son propre raisonnement), voici ce que je ferai :

J'investirai sans me poser de question 1/3* de 5k€ (soit 1666€) sur chaque valeur à savoir 11 AirLiquide, 1 Hermès, 4 L'Oréal; juste pour prendre date.

Une prise de position sur chaque valeur uniquement pour ne pas attendre tout en étant conscient de plusieurs facteurs :
  • Les cours ont beaucoup progressé depuis le début de l'année : 12% pour AirLiquide, 24% pour L'Oréal, 39% pour Hermès et je pense que cela n'est pas "normal";
  • Les résultats semestriels vont bientôt tomber; y'aura t'il des personnes qui "vendront la nouvelle...?";
  • Les mois de août-septembre sont statistiquement et historiquement mauvais pour les marchés (mai et juin aussi alors qu'ils ont été très bons.... "les performances passées ne préjugent pas des performances futures"...);
  • Les craintes liés au regain de l'épidémie à la rentrée (variant Delta);
  • L'évolution de l'inflation; chiffres économiques.
Le fait de ne pas investir en un seul coup vos 5k€ permet de lisser l'investissement sachant qu'aujourd'hui il est difficile d'avoir une vision claire des marchés pour les prochaines semaines, prochains mois. Cela vous permettrait à la fois de profiter de la hausse si elle se poursuit (en étant positionné) mais aussi de la baisse, s'il y en a une, pour renforcer (avec vos liquidités).
Sinon, aucun souci pour renforcer à la hausse ces valeurs qui sont d'un point de vue fondamental très solides.

*A vous de déterminer où vous placez le curseur; 1/3 de 5k€; 1/4 de 5k€; autres...

Je vous avouerai que j'ai reconstitué des liquidités et que je suis très passif en ce moment car je crains les prochains mois.
Dans ma situation, être passif n'est pas dérangeant puisque j'ai investi sur toutes les valeurs que je souhaitais et j'ai quasiment comblé toutes les allocations sectorielles; donc je profite des hausses et s'il y a une baisse, ça sera une occasion pour renforcer.

Attention néanmoins à ne pas se laisser convaincre par les écris, "les conseilleurs ne sont pas les payeurs". D'ailleurs, je n'apporte pas un conseil mais juste une vision personnelle qui m'est propre.

Au passage, vos trois valeurs en portefeuille sont top.

Tubair
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Moi qui voulait rentrer sur cette valeur, je vais peut être attendre un peu à te lire poam.
Tubair a bien résumé la situation.
L'analyse graphique me permet juste de voir s'il est opportun de passer un ordre demain sur un titre que je veux acheter... C'est tout. Je ne fais pas de projection à 3 ou 6 mois... J'ai décidé d'entrer sur un titre, alors je regarde si ce titre n'est pas en surachat.. En général, c'est le 1er indicateur que je regarde. S'il l'est, alors j'attends.
Par exemple, je suis tenté d'investir sur une boite suisse du nom de Sonova (Leader mondial des aides auditives)... Le graphique m'invite à attendre : RSI en surachat et volumes en baisse. Il est possible qu eje puisse acheter à meilleur prix d'ici quelques semaines.
 

Nucky

Membre
Merci encore @poam5356 pour le partage de vos hypothèses et vos explications qui me permettent de mieux comprendre toutes ces lignes et ces graphiques que les articles des différents sites boursiers que je consulte.
Merci aussi à @Tubair pour sa vision des choses, que je partage car si TLT il y a, on peut entrer puis lisser son PRU via les opportunités qui ne manqueront pas tout au long du cours de l'action !

Quant au surachat ou à la survente d'une action, si j'ai bien appris ma leçon, c'est au RSI qu'on se réfère :

- si entre 0 et 30, on présume que l'action est survendue.

- si entre 70 et 100, c'est que la pression acheteuse est forte et donc que le prix peut s'en trouver "gonflé" temporairement (plus de demandes ---> prix qui montent).
D'ailleurs, en suivant cette logique, une action survendue connaît un prix temporairement bas, non ? Un achat serait alors opportun à ce moment ?

- si entre 30 et 30, zone neutre (et donc achat possible aussi ?)


Dans le cas de L'Oréal, cet RSI (14 jours), en clôture de vendredi, est de 68.4 (source : Zonebourse). Donc moyenne haute de cette zone neutre.

Néanmoins, comme toute autre donnée, je suppose que cet indicateur connaît aussi ses limites ?
 

Tornado05

Contributeur régulier
Je suis personnellement investi sur ces trois valeurs donc je ne pourrai pas dire qu'il soit incohérent de se positionner pour du long terme.

Si j'étais à votre place (mais je n'y suis pas et chacun a son propre raisonnement), voici ce que je ferai :

J'investirai sans me poser de question 1/3* de 5k€ (soit 1666€) sur chaque valeur à savoir 11 AirLiquide, 1 Hermès, 4 L'Oréal; juste pour prendre date.

Une prise de position sur chaque valeur uniquement pour ne pas attendre tout en étant conscient de plusieurs facteurs :
  • Les cours ont beaucoup progressé depuis le début de l'année : 12% pour AirLiquide, 24% pour L'Oréal, 39% pour Hermès et je pense que cela n'est pas "normal";
  • Les résultats semestriels vont bientôt tomber; y'aura t'il des personnes qui "vendront la nouvelle...?";
  • Les mois de août-septembre sont statistiquement et historiquement mauvais pour les marchés (mai et juin aussi alors qu'ils ont été très bons.... "les performances passées ne préjugent pas des performances futures"...);
  • Les craintes liés au regain de l'épidémie à la rentrée (variant Delta);
  • L'évolution de l'inflation; chiffres économiques.
Le fait de ne pas investir en un seul coup vos 5k€ permet de lisser l'investissement sachant qu'aujourd'hui il est difficile d'avoir une vision claire des marchés pour les prochaines semaines, prochains mois. Cela vous permettrait à la fois de profiter de la hausse si elle se poursuit (en étant positionné) mais aussi de la baisse, s'il y en a une, pour renforcer (avec vos liquidités).
Sinon, aucun souci pour renforcer à la hausse ces valeurs qui sont d'un point de vue fondamental très solides.

*A vous de déterminer où vous placez le curseur; 1/3 de 5k€; 1/4 de 5k€; autres...

Je vous avouerai que j'ai reconstitué des liquidités et que je suis très passif en ce moment car je crains les prochains mois.
Dans ma situation, être passif n'est pas dérangeant puisque j'ai investi sur toutes les valeurs que je souhaitais et j'ai quasiment comblé toutes les allocations sectorielles; donc je profite des hausses et s'il y a une baisse, ça sera une occasion pour renforcer.

Attention néanmoins à ne pas se laisser convaincre par les écris, "les conseilleurs ne sont pas les payeurs". D'ailleurs, je n'apporte pas un conseil mais juste une vision personnelle qui m'est propre.

Au passage, vos trois valeurs en portefeuille sont top.

Tubair
Merci Tubair pour ton point de vue, je vais voir pour rentrer sur ces valeurs et tu as raison, je vais garder des liquidités si jamais le marché venait à faire des corrections cet été et ça sera le moment de renforcer ou d’acheter. Merci pour ton aide.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
D'ailleurs, en suivant cette logique, une action survendue connaît un prix temporairement bas, non ? Un achat serait alors opportun à ce moment ?
Oui.
Surachat et survente, c'est la philosophie du contrariant que l'on applique.
Quand tout le monde achète, le RSI est en surachat et la moindre petite mauvaise nouvelle va enclencher la baisse des cours parce que le courant acheteur est à son summum, et ne peut pas absorber les ventes qui vont alors se manifester.
Le titre n'aurait pas été en surachat, une banale nouvelle, bonne ou mauvaise, aurait été facilement absorbée par le marché.
En survente, les investisseurs sont largement vendeurs.. Aussi, la moindre bonne nouvelle va enrayer cette phase baissière parce qu'il n'y a plus de nouveaux vendeurs pour absorber le moindre flux acheteur qui arrive. Les cours se retournent alors et la psychologie de l'investisseur boursier fait le reste : un flux acheteur se met en place et les cours s'engagent dans une phase haussière.
En l'absence de spéculation (qui fausse le jeu), on peut reproduire ce mécanisme dans toutes les UT.

- si entre 30 et 30, zone neutre (et donc achat possible aussi ?)
Entre 30 et 70 : Zone d'évolution des cours sans pression acheteuse, ni vendeuse.
On peut alors regarder d'autres indicateurs, les MM, les volumes, pour décider d'acheter ou de vendre.

Dans le cas de L'Oréal, cet RSI (14 jours), en clôture de vendredi, est de 68.4 (source : Zonebourse). Donc moyenne haute de cette zone neutre.
Néanmoins, comme toute autre donnée, je suppose que cet indicateur connaît aussi ses limites ?
Oui, tout à fait... Sinon, ce serait trop facile! Un titre peut consolider tout en restant en surachat longtemps.
Hermès, par exemple, est en surachat depuis le 24 mai... Et le titre continue à monter.
La pression acheteuse ne se dément pas sur Hermès qui a aussi, facteur aidant, un flottant assez faible.
Dans l'idéal, il faudrait également chercher la meilleure périodicité pour chaque titre (comme pour les MM), et non pas s'en tenir à la périodicité par défaut de 14 jours.
Sur L'Oréal, le RSI 20 serait sans doute plus représentatif que le 14.
La différence est faible.. Globalement, le RSI14 est passe-partout.

En très court terme, le point haut à 392/395€ le 18 juin, accompagné d'un RSI en surachat qui se retourne à la baisse déclenchait un signal de vente. Le retour sur 381€ le 23 juin, à proximité immédiate de la MM23, donnait un signal d'achat.
Là, on est pratiquement dans le day trading et il faut être constamment devant son écran pour prendre les positions... Certains le font!
D'ailleurs, dans ce cas là, il vaut prendre ses décisions à partir de graphiques dans des UT plus petites : 30' ou 15'. Je l'ai déjà fait en UT 5'.
Sur de si petites amplitudes, il vaut mieux travailler des produits à levier ayant le titre pour sous-jacent, comme les turbos par exemple.
393/394 à 381, on est sur un écart de 3%. Avec un turbo levier 5, on a une perf de 15%, ce qui n'est pas négligeable sur quelques jours, ou même dans une seule journée.

Sinon, à LT, on ne se casse pas trop la tête avec tout ça. Je me contente, comme je l'ai écrit plus haut, de vérifier que le moment est opportun pour entrer. Restera à renforcer la ligne au fil du temps sans se prendre la tête régulièrement.
 

Nucky

Membre
Oui.
Surachat et survente, c'est la philosophie du contrariant que l'on applique.
Quand tout le monde achète, le RSI est en surachat et la moindre petite mauvaise nouvelle va enclencher la baisse des cours parce que le courant acheteur est à son summum, et ne peut pas absorber les ventes qui vont alors se manifester.
Le titre n'aurait pas été en surachat, une banale nouvelle, bonne ou mauvaise, aurait été facilement absorbée par le marché.
En survente, les investisseurs sont largement vendeurs.. Aussi, la moindre bonne nouvelle va enrayer cette phase baissière parce qu'il n'y a plus de nouveaux vendeurs pour absorber le moindre flux acheteur qui arrive. Les cours se retournent alors et la psychologie de l'investisseur boursier fait le reste : un flux acheteur se met en place et les cours s'engagent dans une phase haussière.
En l'absence de spéculation (qui fausse le jeu), on peut reproduire ce mécanisme dans toutes les UT.
Entre 30 et 70 : Zone d'évolution des cours sans pression acheteuse, ni vendeuse.
On peut alors regarder d'autres indicateurs, les MM, les volumes, pour décider d'acheter ou de vendre.
Bien noté à nouveau, ainsi que le passage sur la pertinence du RSI... mon carnet de notes s'épaissit !
Oui, tout à fait... Sinon, ce serait trop facile! Un titre peut consolider tout en restant en surachat longtemps.
Hermès, par exemple, est en surachat depuis le 24 mai... Et le titre continue à monter.
La pression acheteuse ne se dément pas sur Hermès qui a aussi, facteur aidant, un flottant assez faible.
J'ai comme l'impression, depuis que je la connais, que la fastueuse Hermès est un cas particulier !
Là, on est pratiquement dans le day trading et il faut être constamment devant son écran pour prendre les positions... Certains le font!
Loin de moi cette idée ! Bien trop de notions me sont encore floues et cela ne sied pas vraiment à ma philosophie d'investissement...
Je rejoins davantage les dernières lignes de votre réponse ; toutefois, comme souligné par Tubair plus haut (mais aussi de nombreuses fois évoqué sur d'autres sujets), sur ces belles (et onéreuses) valeurs, même si on est long terme (20/30 ans dans mon cas), on est toujours tiraillé entre la frustration de regarder le train passer (attendre et voir le prix s'envoler) et la peur de se manger une gamelle à ces niveaux de prix (qui se feraient un malin plaisir de baisser une fois l'action en portefeuille...
La décision revient à tout un chacun, j'imagine !

Un grand merci à nouveau pour le temps pris ce dimanche à répéter les bases, Poam !
 
Haut