Pour la première fois, le sans contact a représenté plus de la moitié des achats par carte bancaire au 1er semestre 2021. Son usage est désormais aussi sûr que celui des paiements avec usage du code secret.

Qu'il paraît loin le temps où certains spécialistes s'alarmaient des risques de fraude du sans contact. La Banque de France a présenté jeudi les chiffres de son Observatoire de la sécurité des moyens de paiement pour le 1er semestre 2021. Et, pour la première fois, les paiements sans contact par carte bancaire apparaissent comme aussi sûrs que les autres paiements de proximité, y compris ceux effectués en insérant la carte et en tapant son code.

Le taux de fraude du sans contact est ainsi de 0,010%, en baisse par rapport à 2020 (0,013%). Celui des paiements de proximité est stable, à 0,009%. C'est plus de 10 fois moins que les paiements par carte sur internet (0,149%) ou les chèques (0,0973%). Tout type de paiements par carte confondus, le sans contact ne représente que 3% des montants détournés.

57% des paiements de proximité

Cette baisse s'inscrit dans un contexte d'intensification de l'usage du sans contact. Au 1er semestre 2021, il a représenté pour la première fois plus de la moitié des paiements de proximité (essentiellemnt les paiements en magasins) : 57% précisément, contre 46% en 2020. Soit 3,3 milliards d'opérations en 6 mois seulement, contre 5,1 milliards sur les 12 mois de 2020.

Le paiement mobile progresse...

D'autres types de paiement sans contact progressent également, en usage et en sûreté : ceux effectués avec un smartphone. Le taux de fraude du paiement mobile (Apple Pay, Paylib, etc.) a été presque divisé par deux entre 2020 et le 1er semestre 2021, passant de 0,091% à 0,048%.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Là encore, cette baisse intervient dans un contexte de développement de l'usage : sur les 6 premiers mois de 2021, 141 millions d'achats ont été réglés par ce moyen (pour 2,8 milliards d'euros dépensés), plus que sur l'ensemble de l'année 2020. Le paiement mobile reste toutefois très minoritaire : 1,5% des sommes payées.

... le virement instantané aussi

Un autre nouveau moyen de paiement est en plein essor : le virement instantané. Certes, il est encore très minoritaire : 2,6% de l'ensemble des virements au 1er semestre 2021. C'est plus cependant que sur l'ensemble de l'année 2020.

Là aussi, cet usage croissant s'accompagne d'une forte baisse de la fraude. « C'est une bonne nouvelle : le taux de fraude a été divisé par 4 par rapport à 2020 », s'est félicité Pierre Bienvenu, adjoint au chef du service de la surveillance des moyens de paiement scripturaux de la Banque de France.

Comment obtenir une carte bancaire gratuite ?

(1) Indicateur utilisé par la Banque de France pour apprécier le volume de fraude sur un moyen de paiement. Il est calculé en rapportant les montants fraudés à l'ensemble des sommes payées.