Vous voulez retirer de l’argent à un distributeur automatique ou payer à la caisse d’un supermarché, mais vous ne vous souvenez plus de votre code de carte bancaire. Pas de panique, votre banque pourra vous le renvoyer. Mais comment procéder ?

Si vous avez oublié le code secret sans bloquer la carte

Oublier son code, ça arrive à tout le monde. Attention toutefois : après avoir tenté en vain de taper deux fois votre code, n’essayez pas une troisième fois, au risque de bloquer la carte ! Contactez votre banque par téléphone ou par mail. Elle pourra ainsi vous renvoyer votre code confidentiel. Comptez un délai moyen de cinq jours pour obtenir le précieux sésame. Sachez que votre conseiller bancaire ne pourra jamais vous communiquer directement votre code confidentiel par mail ou par téléphone. Et ce, pour une bonne raison : il n’a pas accès à cette information.

Autre chose à savoir : la réédition du code de carte bancaire est payante dans la plupart des cas. En moyenne, il faut compter près de 10 euros, selon le comparatif de MoneyVox. L’opération est gratuite dans certains établissements comme chez Boursorama ou ING.

Trois codes faux, que faire ?

Vous étiez sûr de vous rappeler du bon code, et vous n’avez pas pu vous retenir. Résultat : vous avez tapé le mauvais code trois fois consécutives et votre carte bancaire est bloquée. Ce blocage, malheureusement, est définitif, et vous allez devoir commander une nouvelle carte. Cela occasionne des frais dans la grande majorité des banques. Le coût moyen de cette opération se monte à 13,49 euros, selon notre comparatif.

Et si ma carte a été avalée par un distributeur automatique ?

Après avoir composé trois codes erronés dans un distributeur automatique, la carte est avalée. Si le distributeur est adossé à une agence qui est ouverte, vous pouvez vous adresser directement à celle-ci (et non à votre banque). Pour récupérer votre carte, il faudra alors justifier de votre identité, explique le site du ministère de la Justice. Si l'agence est fermée ou que le distributeur est isolé, il est alors impératif de faire opposition dans les meilleurs délais pour empêcher toute utilisation frauduleuse de votre carte. Dans ce cas, votre établissement pourrait vous appliquer des frais d'opposition. Au 1er mars 2020, sur 128 banques examinées par MoneyVox, 74 ne facturent pas l'opposition pour l'utilisation abusive. Sur les 24 qui le font, les frais sont en moyenne de 25,47 euros.

Ne notez surtout pas votre code secret

Pour éviter de vous retrouver dans cette situation, il peut être tentant de noter votre code et de le glisser dans votre portefeuille. Oubliez ça. Vous pourriez engager votre responsabilité en cas de perte ou de vol de la carte.

Voir aussi : Comment obtenir une carte bancaire gratuite ?