Plan du site Rechercher
Orange Bank

Banque : les Français plus nombreux que jamais à changer d'établissement

  • MoneyVox avec AFP
  • ,
Un homme en train de choisir sa banque
© anyaberkut - stock.adobe.com

La base de clients des banques traditionnelles en France continue à se fragiliser, de plus en plus de clients n'hésitant plus à changer de banque et se disant désormais prêts à acheter des produits financiers auprès d'acteurs non bancaires, affirme une étude mercredi.

L'attrition, c'est-à-dire le pourcentage de clients ayant changé de banque principale, « est en augmentation continue et a atteint 5,5% en 2019 », contre 4,8% en 2018 et 4,5% en 2017, montre la dernière étude annuelle sur cette thématique réalisée par le cabinet de conseil Bain & Company.

Cette tendance s'observe tout particulièrement parmi les 18-34 ans, « qui sont les clients de demain, et est la plus élevée parmi les clients aisés, qui offrent le plus de potentiel, ce qui montre que les banques doivent prendre au sérieux cette attrition », pointe Julien Bet, associé du pôle Services financiers de Bain & Company et co-auteur de l'étude.

Comme c'est le cas depuis cinq ans, ce sont les banques en ligne qui profitent le plus de cette mobilité, au détriment des banques mutualistes et commerciales traditionnelles, détaille l'étude.

Boom lié au Covid-19

L'adoption des services bancaires numériques « accélère sous l'impulsion de la crise sanitaire liée au Covid-19 et pourrait changer le rapport de forces entre les acteurs qui auront réussi leur transformation et les autres », estiment ses auteurs. « La période du confinement a représenté en la matière un gain de quatre ans sur la trajectoire d'avant-crise. (...) En effet, alors qu'il progressait ces dernières années de 4 ou 5 points par an, il a bondi d'une vingtaine de points durant le confinement », ajoutent-ils. Près d'un client sur deux (45%) se déclare ainsi désormais prêt à acheter au moins un produit financier auprès d'acteurs non bancaires. En 2018, cette part était de 38%.

L'épargne, chasse gardée des banques tradi

L'épargne apparait toutefois comme un domaine dans lequel les banques gardent encore une nette longueur d'avance face aux nouveaux concurrents en ligne et aux acteurs non-bancaires. « Comme en 2018, 90% des clients déclarent utiliser ces nouveaux acteurs pour des besoins ponctuels ou par curiosité, alors que seulement 4% des clients se déclarent prêts à leur confier leur épargne », montre cette étude, qui s'appuie sur cinq enquêtes clients complémentaires réalisées auprès d'environ 15 000 répondants au total, représentatifs du marché français.

Voir aussi notre comparatif des banques les moins chères

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox