Rothschild and Co, l'entité cotée en Bourse du groupe financier Rothschild, a vu ses revenus et son bénéfice net monter en 2017, profitant à la fois de l'acquisition de la banque privée Martin Maurel et de performances solides.

L'an dernier, le bénéfice net de Rothschild and Co a grimpé de 32% à 236 millions d'euros tandis que son chiffre d'affaires progressait de 12% à 1,9 milliard. La hausse des revenus est pour partie liée à l'acquisition de la banque privée Martin Maurel, réalisée dans le cadre d'une consolidation générale du secteur face, notamment, à des contraintes réglementaires accrues.

Mais les revenus de Martin Maurel, qui ont logiquement fait gonfler la composante liée à la banque privée, n'ont contribué qu'à hauteur de moitié à la hausse de quelque 200 millions d'euros du chiffre d'affaires de l'ensemble du groupe.

Rothschild and Co se félicite en effet d'une « solide croissance organique », malgré un ralentissement du marché des fusions et acquisitions dans le monde l'an dernier, notamment en fin d'année. « Notre activité de conseil financier (...) a généré de nouveau des revenus record (...), avec un bon équilibre entre ceux issus des fusions-acquisitions et ceux du conseil en financement », ont déclaré les dirigeants exécutifs du groupe, Nigel Higgins et Olivier Pécoux, dans un communiqué.

Compte pour enfant/ado : notre comparatif des offres sans risque

Le groupe, qui vient de changer la période de son exercice pour le faire coïncider avec l'année civile, a comparé ses résultats avec la période équivalente en 2016 et non avec les précédents chiffres annuels, qui étaient décalés d'un trimestre.