C-zam est-il victime de son succès ? De nombreux usagers du compte courant en libre service de Carrefour Banque signalent en ce début juin des retards dans les virements de prestations familiales et sociales.

Revenu de solidarité active (RSA), prime d’activité, aide personnalisée au logement (APL), allocations familiales… Toutes ces prestations familiales et sociales ont en commun d’être payées par la Caisse d’allocation familiale (CAF) dans chaque département. Le calendrier de versement est immuable : les virements sont transmis en fin de mois précédent aux banques pour être crédités sur les comptes le 5 de chaque mois, sauf si le 5 tombe un samedi ou un dimanche. Dans ce cas, le versement est déplacé au jour ouvrable le plus proche. Ce mois-ci, les allocations ont été versées sur les comptes hier mardi 6 juin.

Pourtant, ce matin, certains allocataires attendaient toujours leur argent. Tous ont en commun d’avoir domicilié le paiement des prestations sur un compte C-zam, compte courant avec carte bancaire distribué en libre-service dans les magasins Carrefour depuis le 18 avril dernier.

Lire aussi : C-zam : le compte courant de Carrefour Banque est-il nickel ?

Sans surprise, concernant des allocations aussi vitales que le RSA ou les APL, ce contretemps a occasionné inquiétude et mécontentement, qui se sont exprimés notamment sur cBanque.

« En cours de traitement »

Assiste-t-on à un réel dysfonctionnement ? Plutôt à un retard, semble-t-il. La CAF prévient d’ailleurs sur son site : « (…) le versement effectif sur le compte des allocataires varie en fonction de chaque établissement bancaire. Votre compte peut, de fait, être crédité 3 jours après. » Selon le témoignage de plusieurs usagers, le service clients de C-zam a toutefois reconnu un « problème informatique » qui a retardé le versement. Problème qui n’avait pas eu lieu en mai quand, selon un autre témoin, le versement CAF s’était fait le jour J.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

C-zam, et son compte facile d’accès et pas cher, a-t-il été victime de son succès, ses systèmes dépassés par l’afflux des virements CAF ? Non, répond Carrefour Banque, qui nie tout bug informatique. « Les virements CAF sont transmis aux établissements bancaires pour des versements effectifs sur le compte des allocataires entre le 6 et le 10 du mois », nous a expliqué la communication de la banque. « Les virements sur les comptes Czam des bénéficiaires de la CAF sont en cours de traitement ».

Mise à jour (7 juin 2017, 17h38) - Ajout de la réponse de Carrefour Banque