Plan du site Rechercher

La Société Générale dévoile son plan de transformation pour la banque de détail

  • MoneyVox avec AFP
  • ,
Les tours de la Société Générale à la Défense en 2006
CC - Flickr / Olivier Passalacqua

La Société Générale a confirmé un large plan de transformation de ses réseaux à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels. Le groupe a par ailleurs fait bondir son bénéfice net de 27,7% au troisième trimestre, à 1,1 milliard d'euros, un résultat nettement meilleur qu'attendu, selon un communiqué publié jeudi.

La banque a également dévoilé son projet de transformation de ses réseaux en France, où elle possède aussi Crédit du Nord et Boursorama, un plan qui passera par une réduction de 20% du nombre de ses agences Société Générale d'ici 2020. Le groupe a justifié ce projet par l'évolution du comportement de ses clients, du fait de l'irruption du numérique dans leur rapport avec leur banque.

Boursorama : objectif deux millions de clients en 2020

Elle indique ainsi par exemple que la part de ses clients qui se rendent au moins une fois par mois dans une agence est passée de 57% en 2007 à 42% en 2012 et que ceux-ci contactent de plus en plus leur conseiller par courrier électronique. Ce plan, qui doit lui permettre de faire passer le nombre de clients de sa banque en ligne Boursorama de 700.000 actuellement à deux millions d'ici 2020, passera aussi par de nouveaux formats d'agences et des investissements à hauteur de 1,5 milliard d'euros au même horizon pour la numérisation des processus notamment, dans ses réseaux hors Boursorama.

S'appuyer sur la « complémentarité » des enseignes

Ces transformation doivent se concrétiser au plan financier par un rendement des capitaux propres (ROE) supérieur à 15% pour la banque de détail en France en 2020. « Nous avons décidé d'aller plus vite et plus loin dans la transformation de notre modèle de notre banque de détail en France en nous appuyant sur la complémentarité de nos trois enseignes, et avec l'ambition de renforcer notre promesse de banque relationnelle de référence », a souligné le directeur général du groupe, Frédéric Oudéa, cité dans le communiqué.

De meilleurs résultats financiers que prévu

Au niveau de ses résultats, Société Générale a largement battu le consensus des analystes concernant son résultat net au troisième trimestre, puisque ceux-ci s'attendaient en moyenne à ce qu'il s'élève à 793 millions d'euros, selon le fournisseur de données financières FactSet. La banque a notamment vu son produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) progresser de 8,3%, 6,4 milliards d'euros, tandis que ses frais de gestion progressaient aussi, mais à un rythme moindre de 1,5%, à 4 milliards d'euros.

Elle indique, en outre, avoir bouclé son plan d'économies censé s'achever fin 2015, avec une réduction des coûts de 900 millions d'euros. La banque avait lancé cet été un autre plan d'économies, pour la période 2015/2017, de 850 millions d'euros. Société Générale se targue aussi d'avoir amélioré sa solidité : son ratio de fonds propres « dur », soit ses fonds propres les plus solides rapportés aux crédits qu'elle a consenti, atteignait 10,5% fin septembre, en amélioration de 0,18 point de pourcentage par rapport à fin juin.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox