C’est la banque espagnole CaixaBank, avec un score de 86/100, qui ressort comme la grande gagnante du dernier comparatif des applications mobiles bancaires réalisé par Forrester. Parmi les 13 grandes banques évaluées (sur 7 pays) figurent BNP Paribas et Société Générale qui, toutes deux, obtiennent une note inférieure à la moyenne du test.

Avec une note globale de 59/100 – obtenue sur 41 critères, répartis en 7 grandes catégories – BNP Paribas ne s’affiche en effet qu’à la 8e place du classement. Quant à Société Générale, son appli notée 57/100 finit 9e ex aequo, devançant uniquement celle du néerlandais ING. « La plupart des banques européennes de l’étude s’avèrent être performantes pour ce qui est des fonctionnalités considérées comme essentielles aux yeux des utilisateurs : connexion, consultation du solde bancaire, virements de compte à compte et virements externes, » tempère toutefois Forrester. Mais selon la société d’études, elles pourraient et devraient aller plus loin en termes de services apportés sur de multiples domaines (outils de gestion de budget, de meilleures « fonctionnalités de libre-service bancaire mobile », possibilité de communication avec les services clients, etc.). « les banques espagnoles, polonaises et turques préparent le terrain pour les applications mobiles bancaires nouvelle génération » affirme ainsi Aurélie L’Hostis, analyste chez Forrester. En effet, derrière CaixaBank, ce sont les deux enseignes polonaises Bank Zachodni WBK et mBank qui occupent le haut du comparatif, suivies par 3 banques turques (Akbank, Isbank et Garanti).

Jusqu'à 150 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

BNP et Société Générale forts sur tablettes

L’étude salue toutefois les deux enseignes françaises du panel en leur reconnaissant un statut de « leader » en matière d’outils de gestion de budget. « Elles se distinguent également par leur offre en termes de fonctionnalités et de contenus spécifiquement conçus pour le nombre croissant de personnes utilisant une tablette pour accéder à leurs comptes » concède-t-on aussi chez Forrester. Autre élément à noter : BNP Paribas et Société Générale n’auront pas été très « avantagés » par la méthodologie de l’étude, définissant le périmètre du comparatif strictement à l’appli principale de chaque banque. En clair : les applis complémentaires offrant des services spécifiques (type paiement mobile), les développements sur tablettes ou l’adaptabilité des sites web à la consultation sur mobile (responsive design) n’auront donc pas été pris en compte.