L’arrêt du service Moneo, lancé en 1999 par les grandes banques françaises, a été annoncé en avril dernier. Les détenteurs de cartes ont jusqu’au mardi 28 juillet pour retirer le solde non utilisé sur les bornes prévues à ce effet.

Moneo invite les utilisateurs concernés (a priori environ un millier) à retirer l’argent restant sur les bornes dédiées, notamment dans certaines agences bancaires, « ou sur tout dispositif affichant le logo Moneo ». Après l'échéance du 28 juillet, il sera toujours possible de se faire rembourser le solde dû mais uniquement via un « formulaire de demande de remboursement » en ligne, qui n'a toutefois pas encore été publié sur le site.

La société indique par ailleurs qu’un « service de remboursement » est accessible auprès de la banque ayant distribué le porte-monnaie électronique (PME) Moneo. Les utilisateurs du service Moneo par le biais de leur carte bancaire doivent eux demander le remboursement de leur solde auprès de cette même banque.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Moneo permettait d’effectuer de petites dépenses du quotidien, dans les commerces équipés de la technologie adéquate, à l’aide d’une carte Moneo dédiée ou grâce à un service inclus sur une carte bancaire fournie par la banque partenaire. La marque Moneo ne disparaît pas totalement puisque subsistent les cartes titres restaurant Moneo Resto.

Lire aussi : Moneo, chronique d'une disparition annoncée

Mise à jour (23 juillet, 15h48) : correction concernant le formulaire en ligne.