Plus de 77 millions de comptes bancaires piratés au 3e trimestre 2014

monde et internet
© alphaspirit - Fotolia.com

SafeNet, société spécialisée dans la protection de données, a recensé entre juillet et septembre 2014 320 fuites majeures de données confidentielles dans le monde, un chiffre en hausse de 25% sur un an. Les services bancaires et financiers sont les plus touchés par le phénomène.

SafeNet analyse, dans un communiqué au ton assez alarmiste, les informations tirées de son Breach Level Index, une base de données recensant les failles informatiques à l’échelle mondiale. Elle constate une multiplication des « attaques de grande envergure », menées en particulier contre les établissements financiers (42%) et les enseignes de la grande distribution (31%). La grande majorité des fuites ont été signalées aux Etats-Unis (62%), loin devant le Royaume-Uni (10%), le Canada (4%), l’Australie (3%) ou Israël (3%).

Pour les seuls services financiers, SafeNet dénombre ainsi le piratage de 77,6 millions de « comptes clients et enregistrements de données contenant des informations personnelles ou financières ». Les accès à des données strictement financières représentent au final un tiers environ du total des fuites, soit plus de 58 millions de comptes.

Dans l’immense majorité des cas, ces données ont été volées (97%) par des « tiers malveillants », criminels appâtés par le gain. Les pertes accidentelles sont assez rares (1% des cas, qui représentent tout de même 2,8 millions de comptes), tout comme les piratages d’Etat (1%) et les actions de hackers militants (moins de 1%). Deuxième secteur le plus touché, la grande distribution, qui fournit fréquemment des services de paiement, est également visée avec l’objectif d’accéder à des données bancaires, selon SafeNet.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Novembre 2014