Lentement mais sûrement, les établissement de paiement s'installent dans le paysage bancaire français. Leur objectif : concurrencer les banques sur le marché des services de paiement, en proposant notamment des frais de transaction moins élevés. Revue d'effectif.

Créé le 1er novembre 2009 par la directive européenne sur les services de paiement (DSP), le statut d’établissement de paiement permet à de nouveaux acteurs d'accéder, après agrément de la Banque de France, au marché des services de paiement (cartes, virements, prélèvements, paiements mobiles...). Contrairement aux banques, ils n'ont pas le droit de détenir des comptes de dépôts ou d’accorder des crédits.

Aujourd’hui, une poignée de sociétés seulement a obtenu, ou est sur le point d’obtenir, le statut d’établissement de paiement. Parmi elles, Aqoba, Rentabiliweb et Afone comptent en profiter pour compléter et améliorer leurs offres de services. Rentabiliweb et Afone entrent ainsi de plein pied dans le marché de la gestion des flux monétiques et de leur encaissement : le premier sur le marché du web et du mobile, le second auprès des artisans et commerçants en proposant des terminaux de paiement à leurs clients.

Les « super-cartes de fidélité » d’Aqoba

Aqoba, société spécialisée dans le marketing, s’est fait remarquer dernièrement en créant des cartes de paiement « affinitaires ». Son but : coupler le marketing et la monétique en proposant à des marques (le magazine culturel Technikart par exemple) la mise en service de « super-cartes de fidélité », qui permettent aux clients de régler leurs achats, mais aussi de bénéficier d’un système de points cadeaux, de ventes privées et d’informations commerciales.

Rentabiliweb à l’assaut des transactions web et mobile

Rentabiliweb, société spécialisée dans la monétisation sur le web, a saisi l’opportunité offerte par ce nouveau statut. Elle va ainsi commercialiser d’ici peu ses propres solutions d’encaissement auprès des commerçants en ligne, un marché jusqu’ici exclusivement réservé aux banques. L’objectif affiché : devenir un acteur européen de poids dans la mise en place de solution de paiements sur le web et via la téléphonie mobile. Pour cela, Rentabiliweb revendique moins de charges que les banques et donc des frais de commissions moins élevés que ceux pratiqués par les actuels leaders du marché, Sogepass (Société Générale) et Credimut (Crédit Mutuel).

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Afone : une gestion des flux monétiques maîtrisée de bout en bout

Le statut d'établissement de paiement a permis à Afone, opérateur de services monétiques et télécoms, d’intégrer l’acquisition des paiements à son savoir-faire historique, et d’étoffer ainsi son offre aux commerçants dotés de terminaux de paiement électronique. Elle peut désormais prendre en charge l'ensemble de la chaîne du paiement, du flux monétique depuis le terminal jusqu’à l’encaissement sur le compte du commerçant. Là encore, Afone espère bouleverser le marché en affichant des charges moins importantes.