Hello Bank!

Affaire "Doubl'ô" : une banque de la Caisse d'épargne mise en examen

  • MoneyVox avec AFP
logo caisse d'épargne
CC James Cridland / Flickr

Selon une source judiciaire à Saint-Etienne, la Caisse d'épargne Loire-Drôme-Ardèche a été mise en examen pour publicité trompeuse sur le produit de placement "Doubl'ô", qui promettait un doublement du capital investi en six ans.

« Nous avons reçu une seule plainte déposée en début d'année par un retraité stéphanois qui affirme que la notice (de la Caisse d'Epargne concernant ce produit financier) n'est pas conforme à ce qu'il espérait », a déclaré cette source judiciaire stéphanoise. « C'est une plainte au pénal pour tromperie, avec constitution de partie civile et la Caisse d'Epargne a été mise en examen comme personne morale par un juge d'instruction stéphanois », a précisé cette source confirmant une information publiée lundi par le Parisien/Aujourd'hui en France.

« Grâce à cette décision, les Caisses d'épargne vont devoir s'expliquer sur les raisons qui les ont amenées à s'engager sur un doublement du capital versé », ont déclaré au quotidien les avocats en charge de plusieurs dossiers dans cette affaire dans d'autres villes, Nicolas Lecoq Vallon et Hélène Féron-Poloni.

Tempête dans un verre d'eau ?

« C'est une tempête dans un verre d'eau », a estimé pour sa part la source stéphanoise. « Nous n'avons qu'une seule plainte et on n'envisage pas de se saisir d'autres plaintes », a-t-elle dit. « Cette mise en examen intervenue à la mi-juin va permettre à la Caisse d'Epargne d'avoir accès au dossier », a-t-on fait valoir. « En fonction de l'analyse de la notice on pourra se donner une orientation, mais après c'est le Parquet de Paris qui a les éléments », a-t-elle ajouté.

Les Caisses d'Epargne ont fait l'objet d'un récent rapport de la Direction des Fraudes (DGCCRF) sur leur produit de placement « Doubl'ô », qui a été transmis au Parquet de Paris. Lancé en 2001, « Doubl 'ô » aurait été souscrit par 240.000 clients de la Caisse d'Epargne.

Aucun responsable de la Caisse d'Epargne Loire-Drôme-Ardèche n'était joignable lundi matin.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.