La néobanque britannique Revolut revendique près de 2 millions de clients en France. Si vous en faites partie, vous allez pouvoir récupérer, à partir d'aujourd'hui, un numéro de compte français, qui va vous faciliter la vie.

Enfin la terre promise pour les clients français de Revolut ! A compter d'aujourd'hui, ils vont enfin pouvoir obtenir un numéro de compte IBAN français, donc commençant par FR. Il s'agissait « d'une des fonctionnalités les plus demandées par les clients de Revolut en France », explique la néobanque britannique dans un communiqué. Et pour cause : ce nouveau numéro de compte va permettre de résoudre les problèmes de « discrimination à l'IBAN » que certains subissent.

Rappel : en septembre 2017, lorsque Revolut débarque dans l'Hexagone, ses clients héritent d'un IBAN débutant par GB, pour Great Britain (Grande-Bretagne). Logique pour un établissement opérant depuis Londres, tout en bénéficiant d'un « passeport » l'autorisant à exporter ses services dans toute l'Union européenne. Puis vint le Brexit. Pour pouvoir continuer à servir ses clients hors du Royaume-Uni, Revolut a dû ouvrir une succursale dans un pays de l'UE, en l'occurrence la Lituanie. Ses clients ont alors hérité, en octobre 2020, d'un IBAN débutant par LT. Au passage, ils ont dû prévenir l'ensemble de leurs créanciers de ce changement de domiciliation bancaire.

Des complications rares, mais pénalisantes

GB ou LT, cela ne change pas le problème. Certains émetteurs de virements et de prélèvements (des employeurs, des fournisseurs de services, des administrations, etc.) restent, en 2022, incapables d'effectuer des opérations sur des comptes dont l'identifiant ne commence pas par FR.

Les cas sont relativement rares : un site web, lancé en mars 2021 par Wise, un spécialiste des transferts d'argent internationaux, a recueilli depuis 750 signalements. La Banque de France, de son côté, a annoncé avoir reçu 59 plaintes en 2021 pour ce motif. Mais ils sont très pénalisants pour les usagers victimes de ces « discriminations ».

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Surtout, ces pratiques sont illégales : depuis 2014, tous les émetteurs sont tenus d'accepter les IBAN de tous les comptes détenus dans les pays européens de la zone SEPA (1), et pas seulement ceux ouverts en France.

30 jours pour migrer vers le nouvel IBAN

Ces désagréments ne seront bientôt qu'un mauvais souvenir pour les clients de Revolut. Avec leur IBAN français, ils pourront, promet notamment la néobanque, « déposer leurs salaires directement sur leurs comptes (...) sans complications » et « ouvrir un compte en ligne auprès des opérateurs téléphoniques et éviter les formalités administratives supplémentaires requises pour les IBAN étrangers ». Ils disposeront ainsi d'un « produit bancaire entièrement compatible en France », de nature à crédibiliser Revolut comme compte principal, utilisable au quotidien.

Pour pouvoir proposer des IBAN en FR, Revolut a dû créer une filiale française. Un an et demi après en avoir fait la demande, elle a obtenu le feu vert des régulateurs français. « Dans les prochains jours », annonce le communiqué, ses usagers dans l'Hexagone seront invités à rejoindre cette nouvelle filiale en signant de nouvelles conditions générales, « avant de recevoir leurs nouvelles coordonnées bancaires ». Ils disposeront ensuite de 30 jours pour modifier leurs domiciliations bancaires, délai au-delà duquel l'actuel IBAN lituanien sera désactivé.

Le meilleur des applications mobiles de paiement

(1) La zone SEPA comprend les pays membres de l'Union européenne, les pays membres de l'Espace économique européen, ainsi que la Suisse, Andorre, Monaco, Saint-Marin et le Vatican.