La néobanque berlinoise N26 a annoncé qu'elle allait limiter, de manière temporaire, les ouvertures de nouveaux comptes. Une décision prise sous la pression du régulateur, qui lui demande d'améliorer sa lutte anti-fraude.

L'information s'est glissée dans le communiqué célébrant la dernière levée de fonds (900 millions de dollars tout de même) de la néobanque berlinoise : « Après 7 ans de croissance exponentielle, N26 a décidé, en accord avec le régulateur allemand, de limiter pour quelques temps l'ouverture de nouveaux comptes entre 50 000 et 70 000 nouveaux clients par mois afin de concentrer les ressources sur le produit. »

50 000 à 70 000 nouveaux clients par mois : le chiffre peut paraître confortable. « (...) La grande majorité des banques en Europe aimerait avoir un rythme de croissance de plus de 50 000 nouveaux clients par mois », confirme la communication française de N26, contactée par MoneyVox. Pour la néobanque, cela représente toutefois un réel ralentissement : en 2020, elle a revendiqué la conquête de 2 millions de nouveaux clients dans 25 pays. Soit un rythme mensuel moyen de 166 000 comptes ouverts.

Des défauts dans la lutte contre la fraude

Pourquoi cette limitation ? N26 n'a pas vraiment eu le choix. Il s'agit d'une mesure négociée avec la BaFin (Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht en VO), le gendarme du secteur financier en Allemagne, qui va prochainement publier une ordonnance en ce sens. A plusieurs reprises durant les dernières années, la néobanque a en effet attiré l'attention de son régulateur, qui a pointé des défauts dans la lutte contre la fraude. En cause notamment, des insuffisances dans le processus d'identification des nouveaux clients, qui lui a valu en septembre dernier une amende de 4,25 millions d'euros.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

En limitant le nombre de comptes ouverts, N26 va ainsi pouvoir travailler à améliorer ses « cadres de gouvernance et de gestion des risques », confirme N26 France. Prendre le temps, notamment, d'étoffer ses équipes en charge de la conformité, comme le lui a demandé la BaFin.

Futurs clients sur liste d'attente

Cette limitation a évidemment une conséquence : certains candidats à l'ouverture d'un compte N26 vont être déçus. Ils seront « redirigés vers une liste d'attente temporaire », explique N26 dans son communiqué. Pour combien de temps ? « Pas de date précise mais cela est l'affaire d'un temps limité », répond N26 France.

Du côté des clients actuels, la néobanque promet que cette décision n'aura aucun impact, ni en France, ni ailleurs en Europe.

Les meilleures banques mobiles