La Banque centrale européenne entend booster l'usage du virements instantané en abaissant son prix, souvent fixé à 1 euro. Un France, ce système a représenté moins de 1% des virements en 2020.

Le virement instantané peine encore à s'imposer. La raison ? Son prix ! Selon les chiffres de MoneyVox, dans les banques qui proposent le service, l'émission de virements instantanés - bien plus rapide que la version traditionnelle comprise entre 24 et 72h pour le versement de l'argent - est généralement payante et facturée entre 0,50 et 1 euro (0,94 euro en moyenne). Lorsque l'ordre est passé par l'intermédiaire d'un conseiller, par téléphone ou en agence, ce prix moyen est de 4,93 euros mais peut monter jusqu'à 6 euros.

En revanche, pour les petits paiement instantanés jusqu'à 500 euros, opérés par l’intermédiaire de « Paylib entre amis », le virement instantanné est gratuit pour les clients des banques qui proposent ce service.

Pour réaliser des virements d'un montant plus élevé avec des frais réduits, la Banque centrale europénne hausse le ton, rapporte Le Monde. « Les paiements instantanés sont parfois proposés aux consommateurs pour 1 euro par transaction. Cela doit changer », a récemment estimé Fabio Panetta, membre du directoire. Et celui-ci de demander « que les prix ne soient ni excessifs ni cachés aux consommateurs ».

Comparatif des offres des cartes bancaires pour un voyage à l'étranger

Objectif, faciliter l’usage du virement en moins de 10 secondes pour l’achat de biens, comme alternative à la carte bancaire. A terme, la BCE veut rivaliser avec les américains Visa, MasterCard et avec les GAFA. En 2020, ce type de transactions n’a représenté qu'un 1% des virements selon la Fédération bancaire française (FBF). « Le virement instantané a nécessité de la part des banques des investissements très importants, justifie la FBF auprès du quotidien, que ce soit dans les systèmes des banques ou dans la mise œuvre d’une infrastructure interbancaire ayant la capacité de traiter des transactions en temps réel et vingt-quatre heures sur vingt-quatre. »

Paiement instantané : quelles banques le proposent, et à quel prix ?