Prêt immobilier refusé : les banques et leur politique anti crypto 2022

C'est la même fiscalité que pour les actions, obligations et autre revenus du capital. De plus si vous suivez l'actualité des cryptos, le gouvernement va modifier le régime fiscal des plus-values de cryptos pour 2023 :
https://www.economie.gouv.fr/cedef/regime-fiscal-minage-cryptomonnaies
La fiscalité en Belgique pour les cryptos est plus subtile que la non imposition : https://geeko.lesoir.be/2021/05/30/cryptomonnaies-le-guide-des-impots/
Désolé mais je ne vois pas ce qui change en 2023 pour les particuliers qui font des plus value sur les cryptos, ils payeront toujours la flat tax de 30% ya rien qui change.
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
J'ajoute que beaucoup d'exchanges cryptos sont aujourd'hui certifiés PSAN cad qu'elles sont certifiés par l'AMF (coinhouse, bitanda, just mining etc ...) donc dire que les exchanges cryptos sont intraçables et doivent être refusés par les banques alors qu'elles sont certifiés par l'AMF je trouve cela ridicule.
Ils ne sont pas certifiés mais simplement enregistré PSAN, aucun des acteurs cités n'est agréés.
https://www.amf-france.org/fr/espac...rement-psan#Liste_des_PSAN_agrs_auprs_de_lAMF
L'AMF est plutôt à la pointe sur le sujet au niveau de l'encadrement des sociétés cryptos.

Pour la banque essayez la SG ou Bourso.
 

attente92

Contributeur régulier
Bonjour Olivier 29, les banques françaises ne sont pas frileuses seulement sur le sujet des cryptos. Elles se protègent de tout de peur de payer des amendes et de voir leur responsabilité mise en cause par les autorités de tutelles. Essayez une banque étrangère installée en France pour obtenir votre crédit ou bien allez voir Boursorama ou SG plus ouverts que Crédit Agricole, LBP. Ing était très "crypto-friendly". J'ai choisi également de ne pas investir en direct sur des cryptos depuis l'annonce de la fermeture d'Ing car j'anticipais les réactions des Banques.
Contactez en direct les banques et demandez- leur si elles sont susceptibles d'accepter le fruit de votre investissement en cryptos comme apport en leur faisant remarquer que s'il s'agissait d'un CTO normal avec des titres spéculatifs avec des positions en SRD , elles l'accepteraient. Leur position est inacceptable surtout que vous disposez de bulletins de paye et de pièces justifiant l'historique de vos positions ... L'âge de pierre ..
Bon courage
 

Triaslau

Contributeur régulier
Donc selon votre raisonnement les français qui ont investi dans les cryptos ils doivent jeter tous leurs plus value à la poubelle car "on doit suivre le chemin de la prudence" ?
Tout d'abord ce que vous dites que l'argent issue des cryptos est difficilement traçable c'est archi faux, les transactions sont 100% traçables, elles sont même plus traçables que n'importe quel autres transactions, tout d'abord en créant un compte sr coinbase ou binance on vous demande un KYC avec vitre carte d'identité ou passeport, donc votre identité est vérifiée, ensuite tous les virements vers et depuis coinbase ou binance sont traçées et toutes les transactions d'achat et de vente de bitcoins et autres cryptos sont traçées au détail, donc franchement je ne comprends pas du tout votre phrase lorsque vous dites que c'est difficilement traçable.

En effet ce n'est pas une question de non traçablité, c'est juste que les banques françaises sont toujours en retard, certaines sont encore au moyen âge, elles ne veulent pas faire d'effort pour s'adapter au changement, elles préfèrent la solution de facilité : on bannie tout simplement les cryptos au lieu de faire l'effort de les intégrer c'est plus facile.

J'ajoute que beaucoup d'exchanges cryptos sont aujourd'hui certifiés PSAN cad qu'elles sont certifiés par l'AMF (coinhouse, bitanda, just mining etc ...) donc dire que les exchanges cryptos sont intraçables et doivent être refusés par les banques alors qu'elles sont certifiés par l'AMF je trouve cela ridicule.

Après vous dites que les banques partout dans le monde banissent les cryptos ça c'est aussi archi faux, il y a des pays où vous pouvez même acheter de l'immobilier directement en cryptos : Dubai, Etats Unis ...
Et il y a des pays où c’est totalement interdit. Bref vous ne cherchez pas d’avis ou d’explication vous voulez juste vous plaindre alors je vous laisse expliquer à votre banque que la « certification » psan permet de lever tout soupçon de blanchiment.
 

attente92

Contributeur régulier
Il s'agit d'une discrimination évidente qui vous porte préjudice.... Peut-être allez voir le Médiateur ... et parlez de votre histoire aux médias .
 

hargneux

Top contributeur
Il s'agit d'une discrimination évidente qui vous porte préjudice.... Peut-être allez voir le Médiateur ... et parlez de votre histoire aux médias .
Un refus de prêt est un droit pour la banque, hors sujet pour un médiateur, l'analyse du risque ne se négocie pas.
Si une refuse, il reste toutes les autres et si toutes refusent le problème ne vient peut être pas de la banque.
 
Haut