Les actions américaines

Toward

Contributeur régulier
L'occasion d'en reprendre une louche la soupe reste bonne (pour MSFT) ;).

Apple publie ce soir, wow encore une fois, et ça passe : +3% after the bell.

Meilleur deuxième trimestre de l'histoire de la firme, rien que ça.

1619642799296.png

Pour Facebook aussi ça se passe bien : quasiment un + 6% après la cloche.

1619642776492.png

Notons que ces résultats sont tout à fait stupéfiants si on les compare aux prédictions, décidement rien ne stop la tech US, et le contrat future Nasdaq prend dans la foulée un petit 0.7% suite aux annonces.

Demain soir un autre mastodonte publie : Amazon ... Et on aura probablement le fin mot de l'histoire sur le split.
 
Dernière modification:

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Oui, vu de France, et de notre petit marché boursier, c'est ahurissant.
ça bouillonne, ça innove, ça pulse. Ce sont les US.
 

Toward

Contributeur régulier
Et la Fed qui ne change pas ses taux, réaction sur le US 10 ans : -2.5% pour passer à 1.6%.

La soupe reste bonne aux US, et plus généralement pour les valeurs dites de croissance.
 

Toward

Contributeur régulier
L'analyse graphique, est assez neutre en fait, range entre 4100 et 4200, et présence d'une divergence baissière du RSI qui peut suggérer un throwback vers 3970-4040.

En revanche si on dépasse les 4200, après cloture journalière, c'est assez cool, on ouvrirait clairement la voie aux 4300 dans ce cas.

Un graph' rapide histoire de comprendre de quoi je parle (ut jour) :

1619647476789.png

Bref rien de bien méchant, on verra s'il arrive à franchir durablement les 4200.
 
Dernière modification:

flo1810

Contributeur
Oui, vu de France, et de notre petit marché boursier, c'est ahurissant.
ça bouillonne, ça innove, ça pulse. Ce sont les US.
Et en ce qui concerne les Gafam : ça paie très peu d'impôts ; Amazon exploite plutôt que d'employer ; le modèle commun est l'anéantissement de toute concurrence qui pourrait émerger...

Indirectement (via des fonds) je profite de ces hausses. Mais je serais très intéressé de voir ce qu'il adviendrait si Biden réussit son coup d'impôt minimum sur les sociétés au niveau mondial.

Pour l'actionnaire c'est chouette, mais pour les citoyens vivement le démantèlement.
 

Beargent

Contributeur régulier
Et en ce qui concerne les Gafam : ça paie très peu d'impôts ; Amazon exploite plutôt que d'employer ; le modèle commun est l'anéantissement de toute concurrence qui pourrait émerger...

Indirectement (via des fonds) je profite de ces hausses. Mais je serais très intéressé de voir ce qu'il adviendrait si Biden réussit son coup d'impôt minimum sur les sociétés au niveau mondial.

Pour l'actionnaire c'est chouette, mais pour les citoyens vivement le démantèlement.

Mouai, je partage ton avis moyennement. On parle de monopole ok probablement mais pourquoi ? ( hors aspect salariat)

les services et innovations de ces entreprises sont avant gardiste et toujours « innovantes », amélioration continue du process suppply chain et au final de la relation clients.

quand tu vois le Sav d’amazon, leur politique de protection des acheteurs, leur politique (ca se discute avec les récentes annonces de caméras embarquées) de livraison…

amz permet aussi de mettre en lumière des petits commerçants ou fabriquant sans qui personne n’aurait entendu parlé. (Ok via commission, mais c’est normal, en plus le choix de ne pas s’occuper de la logistique ! ) vendu par xxxxx et expédié par amazon


‘Pourquoi le consommateur irait voir ailleurs ?

avis personnel bien sur, j’ai déjà commandé un article sur amazon plus chère que la concurrence e-commerce pour les raison ci dessus. ( rien que le sav)

Quand vous voyez la mentalité so 2000 de certains e-commerce faut ps se plaindre que amz écrase tout. ( j’ai vu/entendue récemment un exemple et je le suis fait la même réflexion. Je ne retrouve plus de qui il s’agissait)

Ps: écrit depuis un smartphone
 

g.b

Contributeur régulier
Tu parles du pauvre site de cdiscount ? ;) avis pleinement partagé. Livraison jour J voire overnight, ça se paie aussi
 

Beargent

Contributeur régulier
Oui sans parler des aspects livraisons

livraisons via livreur amazon jamais aucun problème sur mes commandes. Toujours a l’heure et suivi en direct en plus.

un fois livraison via chronopost colissimo
Une catastrophe. Retard soit disant du décalage de livraison d’1 journée ( rien de grave en soit)
Livraison entre 8h et 17h ca va grande plage 😁
Ah si j’ai oublié qu’il avait soit disant essayé de livrer à 6h32 du matin mais on a pas répondu…..

Exemple ce jour encore 🤣🤣

4DBF27F5-41C6-450D-B8C7-902FAC0C98A3.jpeg

971F9456-05CB-4F2C-B0EF-11B3305F4997.jpeg
 

mvhrb888

Contributeur régulier
Bon le fil de discussion risque ici encore de déraper avec de telles réflexions.
On peut reprocher à Amazon le traitement de ses employés (encore que j’aie rencontré récemment une jeune femme qui en a donné une description pas si horrible, et qui avais été ravie d’y travailler), ainsi que la question de l’impôt (là, c’est aux gouvernements d’agir, pas à Amazon).
La grande vertu d’Amazon est d’avoir relevé le niveau du commerce et surtout du service client, alors que beaucoup de commerçants français ( et d’autres sûrement) se complaisaient dans la médiocrité.
Il m’arrive ainsi comme le dit Beargent d’acheter plus cher chez Amazon simplement pour avoir l’esprit traquille. Je sais qu’en cas de problème je ne devrai pas livrer bataille pour me faire rembourser.
Un mot sur les livres : dans la ville moyenne où je vis, dans les années 2000 à 2005 environ, il fallait presque se prosterner et payer une fortune dans les petites librairies pour commander un livre qui sort un peu de l’ordinaire. Il me tenait à coeur de commander mon livre dans une librairie de ma ville... Finalement, c’était tellement compliqué (payer à l’avance, prix final très cher, délai de livraison de presque 3 semaines...) que j’ai commandé mes livres sur le jeune Amazon, et je les ai reçus le surlendemain !
Depuis, la principale librairie de la ville s’est adaptée et a beaucoup amélioré son accueil et ses procédures. On voit donc l’effet bénéfique y compris sur « les standards » de certains concurrents.
 
Haut