La ruée vers les SCI

mishell63

Membre
Attention, lors d'un investissement en SCI, les frais sont perçus par une majoration de la valeur de souscription. Donc le montant net de l'opération est toujours égal au montant brut, mais cela ne veut pas dire que vous n'avez pas payé de frais !
 

Tamerlan

Membre
Il y a quelqu'un qui a un avis construit sur Remake Live ? J'ai envie de mettre un peu d'argent dessus pour voir, de l'ordre de 1000 € via mon contrat Linxea Avenir. Comme c'est le foutoir complet pour les UC investies en bourse en ce moment...
 

Elguiweb

Membre
Bonjour,

Vous savez si la SC Trajectoire Santé est toujours sans frais d'entrée ?

Apparemment non d'après l'avenant chez Linxea Spirit 2.
 

maxwell86

Membre
Bonjour,

Vous savez si la SC Trajectoire Santé est toujours sans frais d'entrée ?

Apparemment non d'après l'avenant chez Linxea Spirit 2.
Je trouve la communication autour des offres promotionnelles désastreuse.
Je viens de louper Cap Santé comme cela: je demande vendredi si l'offre est toujours valable, on me répond oui.
Le lundi, je veux faire mon virement, la SCI n'est pas disponible, et apres renseignements, l'offre s'est terminée abruptement sans prévenir personne..
Concernant Trajectoire Santé, j'avais reçu mi-mars un mail de mon conseiller m'indiquant que nous étions dans les dernieres jours pour pouvoir souscrire sans frais d'entrée. Mais encore une fois une notion vague, "les derniers jours"..
 

fdod

Membre
Apparemment y trajectoire santé est même pas référencée sur linxea spirit mais seulement sur le site de l'assureur.
 

lebadeil

Contributeur régulier
Bonsoir , article des Echos illustrant que les prix de l'immobilier n'ont pas encore commencé à baisser (sauf ponctuellement sur Paris) , évolution dans les grandes villes, zones rurales, et premiers signes de réajustements en vue
 

Pièces jointes

  • Immobilier - les prix n'ont pas encore baissé [Les Echos - 30 Juin 2022].pdf
    390,9 KB · Affichages: 37

Nature

Contributeur régulier
Bonsoir , article des Echos illustrant que les prix de l'immobilier n'ont pas encore commencé à baisser (sauf ponctuellement sur Paris) , évolution dans les grandes villes, zones rurales, et premiers signes de réajustements en vue
Honnêtement, je pense qu'il faut peut-être arrêter de psychoter avec les prix de l'immobilier qui font partie des marronniers des médias. On ne va quand même pas suivre ceux-ci avec un chronomètre à la précision suisse.

Je n'ai pas lu l'article des Echos, mais je suis sur qu'il est digne des scénarios de séries Netflix :
- Du dramatique ( Snnnniffffffffff !!!! Ma cassette, où est ma cassette, que l'on me rende ma cassette !!!!!!!!)
- Des flash-backs émotionnels ( Ouinnnn ... Avant on mettait des baignoires plaquées or dans tous les biens tellement les proprios étaient pétés de thunes )
- Des éléments stressants ( Qui font manger à vitesse grand V la boite de pop-corn et déchirer le plaid sur les genoux)
- Du sang sur les murs ( Haaaaaaaaaaaa, plus de crédits, plus d'acheteurs, que vais-je devenir si je suis SAF (Sans Acheteur Fixe) ?)
- Du suspense (Attendez avant d'acheter car le légiste/journaliste vous donnera la meilleure heure possible du crime )
- Des invraisemblances (Car il faut savoir suggérer tout et son contraire pour éviter d'avoir l'air d'un gros
nul si le journaliste s'est planté dans ses prévisions. Ceci dit, les politiques sont des experts en la matière et cela ne les gène guère).
- Un casting fou, divin et génial (En l'occurrence, les forumeurs de MoneyVox ! Bon, en réalité, il y a seulement @Nature qui a le niveau, mais comme il n'a pas encore d'amis sur le forum, pour le moment il fayote)
- Une musique oppressante (C'est la petite musique récurrente et permanente qui dit "Attention cela va baisser, attention cela va baisser, mais nous les journalistes on a tout compris et on est là ... dormez braves gens, on est là)
- Un générique dantesque (sous forme de titres accrocheurs qui font monter illico les larmes aux yeux et vite aller se cacher dans les toilettes)

Voilà ! Quand vous avez besoin d'analyses fiables, étayées, structurées et de haute volée technique, n'hésitez pas à revenir vers moi.

@Nature (futur rédacteur-adjoint MoneyVox dont le CDI est à la signature au service RH, en charge de la rubrique "Décryptage des investissements financiers", et bientôt de celle de "La sexualité des français par temps de baisse des prix de l'immobilier"
 

lebadeil

Contributeur régulier
Honnêtement, je pense qu'il faut peut-être arrêter de psychoter avec les prix de l'immobilier qui font partie des marronniers des médias. On ne va quand même pas suivre ceux-ci avec un chronomètre à la précision suisse.

Je n'ai pas lu l'article des Echos,
Honnêtement, juste un partage ‘simple’ de l’information au sein de la communauté. Les membres sont assez grands pour prendre le recul nécessaire, et se faire leur propre opinion. En l’occurrence , dans cet article , rien d’alarmiste ;)
 

Nature

Contributeur régulier
Honnêtement, juste un partage ‘simple’ de l’information au sein de la communauté. Les membres sont assez grands pour prendre le recul nécessaire, et se faire leur propre opinion. ;)
Pour être franc, mes propos n'étaient évidemment pas dirigés vers les membres ;), mais plus généralement aux lecteurs de tels articles.

Car autant les membres ici présents ont une connaissance certaine, s'intéressent à ce monde, tentent de comprendre et d'apprendre, et sont capables de discernement (tu parles de recul, mais je trouve que cette expression n'est pas assez précise), autant la majorité des lecteurs pensent que ce qui est écrit dans les journaux ou dit sur les TV sont des vérités bibliques. Ce qui engendre au fil du temps ce que l'on appelle "l'effet de masse" et une forme de pensée unique.

C'est d'ailleurs un des grands soucis des médias car il suffit de voir avec quelle férocité les propriétaires de ceux-ci ont mis en place des stratégies pour se les approprier.
Globalement, ce n'est pas franchement pour éclairer le public sous un angle impartial et ouvert.

Donc, je persiste à dire que maintes articles, fussent-ils sur un domaine qui nous touchent et nous passionnent, sont des marronniers.
En l'occurrence, la baisse de l'immobilier, on va en bouffer à toutes les sauces puisque c'est un sujet accrocheur de par le fait qu'une majorité de français est concerné. Tout sera dit dit, et même son contraire selon le sens du vent, bien qu'Edgar Faure disait que ce n'est pas le vent qui tourne, mais la girouette.

Ensuite et je te rejoins, il faut avoir une certaine lucidité pour trier le bon grain de l'ivraie dans toutes ces informations. C'est cela que je voulais dire.
 
Dernière modification:

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
@Nature (futur rédacteur-adjoint MoneyVox dont le CDI est à la signature au service RH, en charge de la rubrique "Décryptage des investissements financiers", et bientôt de celle de "La sexualité des français par temps de baisse des prix de l'immobilier"
heu ...il y a des tests de prise d'euphorisant et d'anti dépresseur pour ce poste . ( en particulier la fluoxétine ):ROFLMAO:

et un passage devant un test de Rorschach qui risque de t'être fatal ...moi même d'ailleurs je l'ai réussi avec brio ( bien que je fusse seul ) il s'agissait de déterminer la valeur faciale ( :ROFLMAO: ) d'un Picasso période ...troublée en tant qu'investissement ....
 
Haut