Crowd-equity & Finct participatif en actions: vive le non-coté accessible !

CharlyBgood

Contributeur régulier
Je viens de regarder, les frais de gestion (5%) sont énormes sur Poietis !!
Non pas tant que ça en réalité car ils couvrent toute la période de gestion de la participation dans le véhicule détenteur de POÏETIS, qui peut durer de 5 à 10 ans: en fait c'est une sommes forfaitaire allouée à la gestion et l'animation de ce que Wiseed nomme la "wicap" (le fameux véhicule susnommé)
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
le projet SWEEPBRIGHT en finct sur Anaxago me paraît pas mal aussi: beau développement et objectifs ambitieux !
Malheureusement pour moi, ils ne sont pas dans la ligne que je me fixe (IT, Industrie etc ...)

 
C'est ce que je fais depuis 10 ans, avec des FIPs / FCPIs / FIPs corse et OM et d'autres dispositifs quand ça me parle d'abord.

Seul hic: sans retour / débouclage, il faut investir 4 à 5 fois le montant de son IR ... (4 fois avec la réduc passée à 25% en août dernier) ce qui consomme quand même du cash
OM c'est quoi?
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
OM c'est quoi?
Fip OM = Fip Outre-Mer pardon => Fonds d'Invt de Proximité dans les DOM-TOM (Guadeloupe, Réunion, etc ...)
Qui vise donc les PME du non-coté insulaire hors Corse (risqué)
38% de réduction d'IR à l'entrée
Produit qui n'a que 2 ans d'existence: on fera les comptes dans 6 à 8 ans.

Les Fips corses, ça peut rapporter combien par an environ?
C'est très variable selon les millésimes:
moi qui en ai débouclé 2 chez VATEL Capital, j'ai obtenu du 6% à 8% de rendement annuel net moyen avantage fiscal inclu et après PS.
Je pense cependant être tombé sur 2 assez bons millésimes (chanceux)
Cela dit les maisons de gestion Vatel, ACG Management, Sumina et un 4ième que j'ai oublié commencent à avoir de l'expérience et donc du discernement dans leurs invts.

Très clairement sans avantage fiscal conséquent (38% en l'occurrence), le rendement intrinsèque net-net annuel ressortirait à ~2 à 3%. Mais la fiscalité - tout comme les frais - compte dans un placement: il faut tout prendre en charge.

NB IMPORTANT: l'avantage fiscal en 2009 et 2010 quand j'y ai investi était de 50% ce qui était très appréciable !
Il a été rogné depuis à 38%.
 
Fip OM = Fip Outre-Mer pardon => Fonds d'Invt de Proximité dans les DOM-TOM (Guadeloupe, Réunion, etc ...)
Qui vise donc les PME du non-coté insulaire hors Corse (risqué)
38% de réduction d'IR à l'entrée
Produit qui n'a que 2 ans d'existence: on fera les comptes dans 6 à 8 ans.



C'est très variable selon les millésimes:
moi qui en ai débouclé 2 chez VATEL Capital, j'ai obtenu du 6% à 8% de rendement annuel net moyen avantage fiscal inclu et après PS.
Je pense cependant être tombé sur 2 assez bons millésimes (chanceux)
Cela dit les maisons de gestion Vatel, ACG Management, Sumina et un 4ième que j'ai oublié commencent à avoir de l'expérience et donc du discernement dans leurs invts.

Très clairement sans avantage fiscal conséquent (38% en l'occurrence), le rendement intrinsèque net-net annuel ressortirait à ~2 à 3%. Mais la fiscalité - tout comme les frais - compte dans un placement: il faut tout prendre en charge.

NB IMPORTANT: l'avantage fiscal en 2009 et 2010 quand j'y ai investi était de 50% ce qui était très appréciable !
Il a été rogné depuis à 38%.
Il a été rogné à 30% désormais !
 
Dans ce cas adieu les 25% de réduction d'IR à l'entrée.
Perso je ne vois pas trop l'intérêt de mettre en PEA ce genre de placements, dans la mesure où:
- les frais sur logement en PEA de non-coté sont assez chers je crois
- mais surtout s'agissant d'invt en PME, la plus-value de sortie est exonérée d'IR, seuls les PS sont dus.
Mais en investissement direct, il y a la réduction d'IR de 25%, mais à la sortie il y a la flat taxe non?
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Il a été rogné à 30% désormais !
il m'a semblé lire ça récemment aussi ouais, tout fout l'camp mon brave Monsieur ...

Mais en investissement direct, il y a la réduction d'IR de 25%, mais à la sortie il y a la flat taxe non?
Non, justement pas, les PV - au-delà de 5 ans - sont exonérées totalement d'IR mais pas de PS; j'en ai été étonné après le débouclage de mes FIPs Corse car j'avais investi y'a près de 10 ans et avait oublié cette caractéristique: le prix de la patience, de l'illiquidité et du risque sans doute: merci l'Etat Français
Tu me verras peu souvent écrire ça mais c'est une vraie chance trop souvent inexploitée par nos compatriotes.
Hélas pour nos PME insulaires et de métropole ...
 

g.b

Contributeur régulier
Y a-t-il des plateformes qui permettent désormais de loger obligs, ou les titres de SAS intermédiaire(?), dans un PEA-PME? Vu la tarification avantageuse de BforBank là-dessus, pour du non coté, il pourrait être opportun d'en profiter.

Je pense que techniquement, rien ne s'y oppose. Les soucis vont plus être d'ordre process / administratif. Si quelques uns ont des retours...
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Y a-t-il des plateformes qui permettent désormais de loger obligs, ou les titres de SAS intermédiaire(?), dans un PEA-PME? Vu la tarification avantageuse de BforBank là-dessus, pour du non coté, il pourrait être opportun d'en profiter.

Je pense que techniquement, rien ne s'y oppose. Les soucis vont plus être d'ordre process / administratif. Si quelques uns ont des retours...
Non effectivement sauf que le suivi est moins "corporate" que celui des habitués de la cote: on boxe pas dans la même catégorie.
Simplement s'agissant de crowd-equity PME & ETI, je ne vois pas bien l'intérêt pour les raisons fiscales et et de frais sus-décrites et rappelées ci-dessous ?!?

Mais tu m'en diras peut-être mieux ?
 
Haut