Crowd-equity & Finct participatif en actions: vive le non-coté accessible !

il m'a semblé lire ça récemment aussi ouais, tout fout l'camp mon brave Monsieur ...



Non, justement pas, les PV - au-delà de 5 ans - sont exonérées totalement d'IR mais pas de PS; j'en ai été étonné après le débouclage de mes FIPs Corse car j'avais investi y'a près de 10 ans et avait oublié cette caractéristique: le prix de la patience, de l'illiquidité et du risque sans doute: merci l'Etat Français
Tu me verras peu souvent écrire ça mais c'est une vraie chance trop souvent inexploitée par nos compatriotes.
Hélas pour nos PME insulaires et de métropole ...
Anaxago a pourtant écrit dans les commentaires réservés au inscrits que la flat tax est applicable si on fait le choix de la l'IR...
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Anaxago a pourtant écrit dans les commentaires réservés au inscrits que la flat tax est applicable si on fait le choix de la l'IR...

Tu dois avoir raison mille excuses :unsure: : le régime des Fip/Fcpi est différent (c'est d'ailleurs étrange mais bon)
Et ta réflexion me fait me souvenir que Wiseed prend aussi une commission de sortie si le rachat génère une P-V.
J'enquête et reviendrai + précisément sur ce point.
 
Tu dois avoir raison mille excuses :unsure: : le régime des Fip/Fcpi est différent (c'est d'ailleurs étrange mais bon)
Et ta réflexion me fait me souvenir que Wiseed prend aussi une commission de sortie si le rachat génère une P-V.
J'enquête et reviendrai + précisément sur ce point.

Du coup le PEA est + pertinent. Tu imagines avec un coeff multiplicateur de 2, 8 ou 12 vu le montant de la PV réalisée mieux vaut n'être taxé que des prélèvements sociaux. De toute façon la durée de détention obligatoire est la même dans les deux cas...
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Du coup le PEA est + pertinent. Tu imagines avec un coeff multiplicateur de 2, 8 ou 12 vu le montant de la PV réalisée mieux vaut n'être taxé que des prélèvements sociaux. De toute façon la durée de détention obligatoire est la même dans les deux cas...

Wiseed m'a répondu: bingo tu as raison: flat tax en sortie.
Bon on verra bien mais comme je fais le choix du cash:
un "tiens" (réduction d'IR) vaut mieux que 2 "tu l'auras" (la P-V à terme)

=> sans compter que j'ai aussi des pertes à imputer (les boites qui ont/auront capoté)
et que si un jour je fais du x12 et + je n'aurais que des pbs de riches à gérer ...
Qui vivra verra.
 
Du coup le PEA est + pertinent. Tu imagines avec un coeff multiplicateur de 2, 8 ou 12 vu le montant de la PV réalisée mieux vaut n'être taxé que des prélèvements sociaux. De toute façon la durée de détention obligatoire est la même dans les deux cas...

Je ne suis pas trop fan du PEA pour ce type d'investissements.

Si je pars d'une hypothèse de 10 investissements de 1000€ éligible à la réduction IR ou au PEA avec
5 sorties en perte totale
3 sorties au prix d'achat
1 sortie à x2.5
1 sortie à x8

Avec sur les 5 sorties positives ou à l'équilibre, 2 qui interviennent dans les 5 ans (donc perte de la réduction IR)

Cas PEA :
Investissement initial : 10 000€
Pas de réduction d'impôt
Capital brut à la sortie : 3*1000 + 1*2500 + 1*8000 = 13 500€
Après impôt : 13 500 - 3500*0.172 = 12 898€

Cas réduction IR :
Investissement initial : 10 000€
Réduction d'impôt de 2500€ - 500€ (2 investissements cédés avant 5 ans) = 2000€
Capital brut à la sortie : 3*1000 + 1*2500 + 1*8000 + 2000 = 15 500€
Après impôt : 15 500 - 5500*0.3 = 13 850€

Et surtout, mettre des titres non côtés sur un PEA c'est contraignant et souvent cher (selon le courtier) d'autant que sur des investissements en crown equity on va essayer de repartir le risque le plus possible en investissant sur différentes sociétés.
 

Yzard

Contributeur régulier
Sortie anticipé de la Wicap Infinite Vision ..
Je n arrive pas trop à comprendre si cela va se faire avec une plus value ou pas ??
 
Non. La réduction d’IR te reste acquise ce n’est pas de ton fait: je l’ai vécu et vérifié.
Et ... cela renforce ta démonstration 👏

La réduction d'IR n'est pas remise en cause en cas de cession stipulée obligatoire par un pacte d'associés ou d'actionnaires si le prix de vente des titres cédés, diminué des impôts et taxes générés par cette cession, est intégralement réinvesti par le cédant, dans un délai maximum de douze mois à compter de la cession, en souscription de titres de sociétés satisfaisant aux mêmes conditions, sous réserve que les titres ainsi souscrits soient conservés jusqu'au même terme. Cette souscription ne donnant alors pas droit à la réduction d'impôt.

Il n'est pas forcément intéressant de conserver le bénéfice de la réduction d'impôt dans ce cas (sortie positive).

Si je prends un exemple d'un investissement de 1000€ en juillet N, à conserver jusqu'au 31/12/N+5 et l'hypothèse d'une cession à 3000€ en juillet N+2 :

Il est sans doute préférable de reverser la réduction d'impôt de 250€ et de faire un nouvel investissement de 2400€ (montant obtenu après flat tax) ouvrant potentiellement droit à une réduction d'impôt de 600€ plutôt que de conserver la réduction d'impôt initiale de 250€ mais en perdant alors la possibilité d'obtenir une réduction d'IR plus importante sur le nouvel investissement.
 
Haut