D’après une étude dévoilée aujourd’hui par Médiamétrie/NetRatings, Internet est de plus en plus utilisé dans la recherche et la souscription de services et produits bancaires. Principale raison de cet engouement : une facilité pour comparer les tarifs ou rechercher des taux plus avantageux.

Ce baromètre, réalisé en association avec la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), regroupe et analyse les comportements d’un panel de 2.450 internautes face aux produits et services financiers.

Plus pratique pour se renseigner

Ainsi, 45% des internautes interrogés ont recherché au cours des 6 derniers mois des informations en rapport avec les services bancaires et financiers. Parmi ces derniers, 37% ont utilisé Internet pour obtenir des renseignements sur les produits bancaires, les crédits ou les assurances vie en ligne. Avec un tel pourcentage, Internet est donc pour eux la première source d’informations pour les services financiers. Les agences et le téléphone arrivent respectivement deuxième et troisième avec 17 et 6%. Selon le délégué général de la FEVAD, Marc Lolivier, « l’étude démontre qu’Internet est en train de devenir un outil incontournable et un passage obligé pour les Français au moment de souscrire à un service financier ».

L’assurance arrive en tête des produits les plus consultés avec 23% des recherches sur Internet, devant les crédits (18%), les produits et comptes bancaires (15%) et les produits financiers (7%).

Si les sites des banques restent les plus consultés avec 68% des recherches, les comparateurs arrivent à tirer leur épingle du jeu (59%), loin devant les portails d’information spécialisée ou les journaux (22%), puis les blogs et sites personnels (10%).

Jusqu'à 80 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

En ce qui concerne les souscriptions, 55% des internautes interrogés seraient prêt à souscrire à un ou plusieurs produits en ligne. Cependant, ce bon chiffre doit être modéré : les internautes prêt à passer au « tout en ligne » ne sont encore que 14%.

A la recherche des prix les plus bas

Parmi les facteurs motivants les internautes à effectuer leurs recherches en ligne, le gain de temps ainsi qu'une plus grande autonomie sont plébiscités par 54 et 46% d'entre eux. La présence d’outils de simulation sur les sites motive également 39% des personnes interrogées.

En ce qui concerne la souscription de produits, les principaux arguments retenus par les internautes sont des frais bancaires plus compétitifs (pour 65%) et des taux avantageux (58%). La liberté et l’absence d’horaire sont aussi des points positifs pour les produits et services en ligne. 48% des sondés y voient un moyen de gérer librement leurs comptes, 25% une façon de ne pas subir la pression d’un conseiller et pour 15% l’opportunité de pouvoir personnaliser facilement leurs produits et services.