L'application de paiement Pumpkin va cesser ses activités d'ici à la fin de l'année. Spécialiste des transferts d'argent entre proches, à destination notamment des étudiants, Pumpkin, contrôlé depuis 2017 par le Crédit Mutuel Arkéa, a échoué à se transformer en « néobanque » pour les jeunes.

Même cible, même services, même stratégie. Depuis une dizaine d'années, deux applications de paiement françaises, Lydia et Pumpkin, s'affrontent pour proposer aux jeunes Français des nouveaux services, plus adaptés à leurs usages que ceux des banques traditionnelles. Des transferts d'argent instantanés, notamment, simplifiant les remboursements entre amis et les partages de frais. Leur terrain de jeu ? Les campus, où les deux acteurs ont tenté de convaincre les étudiants à grand renfort de marketing. Leur objectif ? Elargir progressivement leurs services, pour devenir à terme des « néobanques » à part entière. Passé depuis 2017 sous contrôle du Crédit Mutuel Arkéa, Pumpkin avait ainsi lancé, en 2020, un compte courant et une carte bancaire, accompagnés d'une offre de cashback.

Comment Pumpkin agit sur votre pouvoir d'achat

Fermeture fin 2022

Il n'y avait sans doute pas de la place pour deux. Alors que Lydia semble poursuivre son expansion, en revendiquant plus de 110 000 nouveaux usagers par mois, le Crédit Mutuel Arkéa a confirmé aux Echos la fermeture prochaine de Pumpkin, qui devrait petit à petit cesser ses activités d'ici à la fin de l'année. « Le savoir-faire et la qualité des équipes, les initiatives pour diversifier son offre et le soutien continu du groupe Crédit Mutuel Arkéa n'ont pas permis à Pumpkin de trouver, dans un contexte de marché très concurrentiel, un modèle économique stable et pérenne lui permettant d'atteindre une taille critique, faute d'un niveau de commissionnement suffisant, malgré une importante communauté », a justifié le groupe mutualiste au quotidien économique.

Jusqu'à 140 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

D'ici à la fermeture, les services proposés aux 1,6 million d'usagers, chiffre revendiqué par Pumpkin, seront maintenus a minima. « Les clients seront bien sûr informés et accompagnés tout au long de ces prochains mois », indique le Crédit Mutuel Arkéa. Les 56 collaborateurs de la fintech se verront, eux, proposer des postes au sein du groupe bancaire et de ses filiales.

Les meilleurs comptes pour les étudiants ou les jeunes actifs