Hello Bank, la banque en ligne de BNP Paribas, et Nickel comptent 500 000 utilisateurs supplémentaires sur un an, soit 25% de clients en plus depuis fin 2019.

Un an après avoir revu son offre de compte courant, vient l’heure du bilan pour la banque en ligne de BNP Paribas. Et il est a priori plutôt positif. Les nouvelles offres Hello One et Hello Prime ne semblent, en effet, pas avoir découragé les clients d’y ouvrir un compte, même si la croissance est un peu moins forte qu’en 2019. Sur un an, Hello Bank compte près de 90 000 clients supplémentaires en France, soit 608 000 en tout, d’après les données communiquées à MoneyVox par BNP Paribas. En ajoutant ses utilisateurs belges et allemands, cette banque en ligne revendique au total 2,9 millions de clients à fin 2020, en hausse de près de 9% par rapport à fin 2019.

400 000 nouveaux clients Nickel

La croissance s’avère encore plus forte pour Nickel, la néobanque de BNP Paribas affiliée aux buralistes. En effet, depuis l’an dernier, Nickel a attiré près de 30% de clients en plus, soit 400 000 personnes, portant son nombre total de clients à 1,9 million. La néobanque s’étant lancée en décembre dernier en Espagne, ceci est de bon augure pour sa conquête clients en 2021.

Banque pour les jeunes : comparatif des offres pour les étudiants et jeunes actifs

Surtout que Nickel présente un atout, et pas des moindres, par rapport à ses concurrentes : cette néobanque est rentable. Dans le cadre d’une conférence en ligne qui s’est tenue le 29 janvier dernier sur le thème de l’avenir des néobanques, Marie Degrand-Guillaud, directrice déléguée de Nickel, avançait que chaque client déboursait en moyenne 60 euros par an pour son compte Nickel. Ses 400 000 nouveaux utilisateurs devraient donc générer 24 millions d’euros de chiffre d’affaires supplémentaires à Nickel.